Critères de divisibilité

Note : Je remonte cet article car j’ai ajouté une nouvelle carte avec une version 5° (un critère de divisibilité rajouté). Je remarque au passage que mon fils n’a plus de difficulté avec cette notion, ni avec le vocabulaire associé !

Voici une carte mentale collant au plus près du cours de mon fils et usant d’un grand renfort d’images mentales et couleurs pour essayer de faire « rentrer » une leçon que mon fils n’a pas réussi à apprendre par cœur et dont il a lamentablement échoué le contrôle écrit alors que je pensais qu’il l’avait comprise. Mais on se retrouve ici face à plusieurs de ses difficultés : difficulté à retenir par cœur un vocabulaire abstrait qui ne fait pas sens pour lui *, au point qu’il n’arrive même pas à restituer la structure de la phrase « un nombre est divisible par » ;  difficulté encore bien présente à manipuler les chiffres (surtout si la fatigue se fait sentir).

*

*

Version 6° :

*

critères de divisibilité

*

Version 5° :

*

critères divisibilité 5°

*

Note 1 : Surtout qu’on apprend en même temps les termes : « est un diviseur de », « est un multiple de ». Pas facile pour lui de ne pas tout mélanger…

Note 2 : Pour s’entraîner, voir sur Autonom ‘Maths les Exercices ludiques sur les critères de divisibilité, en 6ème et le Mémory des critères de divisibilités. Sur le site Maths et Tiques, voir le jeu  « Le juniper green »  pour travailler sur diviseurs et multiples.

*



Ecritures fractionnaires

Voici une carte mentale portant sur la leçon de mon loulou  sur les écritures fractionnaires :

*

fraction image réduite

*




Horizontal/Vertical

Avant de partir en vacances et en prévision de la rentrée, voici une image mentale sur une notion qui va devenir primordiale en mathématiques dans les années qui viennent et que Marc n’arrive toujours pas à mémoriser :

*

image mentale vertical horizontal

*

Si le visuel n’est pas suffisant, on peut ajouter un geste de la main pour chaque personnage, histoire de faire fonctionner la mémoire kinesthésique.

*

Mesures de volumes

*

Mesures de volumes dans Cartes mentales _iWyjHvuPlLBpu8JWu9jF7mOpmM

*

En 6,° nous abordons les mesures de volumes et il va falloir dans un premier temps apprendre à gérer ce nouveau type de tableau de conversion avec trois colonnes par unité. Comme pour les mesures d’aires, j’ai utilisé un code couleur pour faciliter le repérage visuel. Il ne nous reste plus qu’à essayer …

*

Tableau de mesures de volumes

*

fichier pdf Tableau mesures de volumes

*

Et voici la carte mentale que Marc a commencé en classe avec sa prof de maths et dont j’ai terminé la mise en forme :

*

carte mentale les volumes marc

*

Dominos : fractions équivalentes

*

En prévision des vacances qui arrivent, j’ai préparé un petit jeu de dominos sur les fractions équivalentes. Nous n’avons plus le temps de « jouer » le reste du temps à cause de la charge de travail à la maison, alors je vais essayer de retravailler autour de cette notion de manière ludique pendant les vacances. En effet, j’aimerais que ça devienne un réflexe pour mon fils d’essayer de réduire  toutes les fractions autant que possible, ce qui permet aussi de travailler sur les critères de divisibilité. J’ai ajouté des jokers pour l’aspect ludique et j’ai repris pour cela l’image mentale du nuage (numérateur) et du démon (dénominateur), ça ne peut pas nuire … Je n’ai pas encore testé, mais je le mets quand même en ligne (Cliquez sur l’image).

*

Dominis fractions

*

Voir aussi les fiches du site « Le petit roi » pour travailler cette notion : .

Note : Suite à notre pratique, je recommande de ne pas utiliser plus d’un joker.

*

Décomposer une fraction

**

Mon fils a encore bien du mal avec cette notion, surtout maintenant que les chiffres deviennent plus grands, alors qu’elle est somme toute assez simple à mettre en œuvre quand on a compris le rapport entre la décomposition d’une fraction et la division euclidienne. J’ai donc décidé de réaliser une carte mentale autour de ces deux notions, en utilisant notre image mentale utilisée pour la division euclidienne (il se trouve que c’est aussi une fraction décimale car la boîte d’œufs en contient 10, mais ça ne change pas la démarche) :

*

image blog décomposer fraction

*

Et voici aussi l’image mentale associée (si besoin de passer par la manipulation, il est possible de réaliser l’opération avec des boîtes d’œufs et des billes):

*

image mentale décomposer fraction blog

**

Note : J’ai utilisé la carte mentale  d’ Autonom’Maths pour le cours général sur les fractions et je lui ai emprunté la petite image mentale du nuage et du démon pour ma carte ci-dessus (cliquez sur l’image):

*

Décomposer une fraction dans Cartes mentales 8Rxb2HsE0ywqvs0X_EQhzzPfT_M@250x177

*

Pour travailler de manière ludique sur les fractions équivalentes, nous avons aussi utilisé son activité : Coloriage magique sur les fractions en 6ème.

*

*

Multiplier ou diviser par 10, 100, 1000

Voici la carte mentale que j’ai réalisée pour mon fils (cliquez sur l’image) :

*

X10 100 1000 blog

*

Note1 : Pour les dys qui ont du mal a effectuer cette gymnastique mentale, « En classe Pascale » propose une réglette pour manipuler autour de la notion :

*

Multiplier ou diviser par 10, 100, 1000 dans Calcul Xtm2_vqSCV3r7uAuVkxlzT_e0c0@325x104

*

Note 2 : Voir aussi la vidéo du site « Explique-moi encore »  (Cliquez sur l’image) :

*

 carte mentale dans Cartes mentales

*

La division (6°)

*

carte mentale blog

*

Division et preuve par 9

*

Division et preuve par 9 dans Collège 6° 2MyprT3QyJr1daQHDTHx7QpLRLQ@250x231

*

Mon fils a revu la division en classe et sa prof  de Maths leur a  expliqué la preuve par 9 pour vérifier la justesse de leur opération. Autant vous dire que Marc n’avait rien compris à cette manipulation qui est avant tout très spatiale.  J’ai donc décidé de reprendre nos anciens gabarits  en y ajoutant la preuve par 9 ainsi que des couleurs pour aider au repérage spatial et j’en ai fait un support plastifié qui lui sert de brouillon à la maison.

Voici donc ses nouveaux gabarits avec un ou deux chiffres au diviseur, il sait maintenant bien les utiliser quelque soit le nombre de chiffres au dividende et même si les premiers chiffres du dividende sont plus petits que ceux du diviseur (en passant par zéro, même s’il a bien compris que cette étape ne doit pas être recopiée). (Cliquez sur l’image) :

*

division 1 chiffre et preuve par 9

*

division et preuve par 9

*

Note 1 : Si vous ne vous souvenez plus de la preuve par 9, vous trouverez une explication là.

Note 2 : Petit personnage issu du site de Mysticlolly.

Passer à l’ordinateur …

*

Marc frappe ordi 2 (blog)

*

Quand passer à l’ordinateur pour un dys ?

Voici une question qui ne fait pas l’unanimité et qui soulève bien d’autres questions quand on y est confronté. L’écriture permettrait d’apprendre, serait un premier travail vers la mémorisation, etc. Alors, ne plus écrire, est-ce bon pour l’enfant ?

Face à un enfant dysgraphique, on espère dans un premier temps que les rééducations lui permettront d’accomplir ce geste qui nous paraît somme toute si banal. Et puis le temps passe, il faut se rendre à l’évidence, même si l’écriture s’améliore un peu elle reste fatigante, non rentable pour l’enfant au niveau scolaire. Dans notre cas c’est le médecin scolaire, en découvrant les cahiers de Marc, qui a pris la décision du passage à l’ordinateur. Il ne fallait plus perdre de temps et former Marc à la frappe en clavier caché pour lui permettre d’être autonome au collège. Moment difficile où il faut renoncer à l’élève « normal », stylo à la main, pour admettre la réalité du handicap. Et puis, une foule de questions se posent : Comment ça va se passer ? Comment les profs vont-ils le prendre ? Comment gérer les contrôles ? Arrivera-t’il à suivre le rythme ? Comment vont le percevoir les autres enfants ? etc., etc.

Mais il fallait avancer et se lancer dans l’aventure. Cependant, notre fils ayant d’importantes capacités de compensation, il masquait en partie ses difficultés pendant les bilans paramédicaux qui se passent dans le calme et durant un temps relativement court. Le passage au clavier a donc été décidé dans le cadre du PAI sans pouvoir avoir recours à aucune aide de la MDPH (et pourtant, la médecin scolaire qui a jugé que face à  « l’ampleur de la dysgraphie de Marc » il fallait impérativement passer au clavier, est aussi une médecin référente de la MDPH). Nous avons dû fournir l’ordinateur portable et financer les séances d’ergothérapie. Autant vous dire qu’aider son enfant dys n’est donc pas à la portée de toutes les bourses …

Marc a donc été formé à la frappe en clavier caché de janvier à juin l’année dernière, date à laquelle il a pu emmener son ordinateur à l’école. Il a aussi été formé à l’utilisation de Géogébra pour la géométrie,  car il avait  d’importantes difficultés à construire ses figures en géométrie  à cause de ses troubles visio-spatiaux et de motricité fine. Enfin, son ergothérapeute lui a installé et l’a formé sur le ruban de Cabergo 74 qui lui permet de poser facilement ses opérations, écrire des équations mathématiques, insérer des tableaux de numération et conversion, des lignes graduées, etc

Aujourd’hui Marc est au collège, il prend l’intégralité de ses cours sur son ordinateur, frappe aussi vite (et même plus vite) que les autres élèves écrivent. Tout se passe bien avec ses profs qui lui fournissent une clé USB quand il y a un DS et avec les autres élèves qui ne trouvent pas anormal que deux de leurs camarades disposent d’un ordinateur en classe. Même si l’outil informatique ne gomme pas toutes les difficultés de Marc, loin s’en faut, il lui a changé la vie. Il peut maintenant prendre lui-même ses cours (où il est obligé d’être plus actif que lorsqu’on lui fournissait des photocopies), peut apprendre ses leçons sur des supports propres, presque sans fautes d’orthographes,  écrit dans la police de caractère qu’il préfère (Open dyslexic avec un interligne de 1.5) et a gagné une autonomie et une aisance en mathématiques incontestables.

Pour vous donner une idée du gain apporté par l’ordinateur, je vous joins quelques exemples de son travail. Dans un premier temps, voici un cours de SVT pris à la main car sa batterie était déchargée et qu’ il n’avait pas de possibilité de brancher son ordinateur en salle de SVT.  C’était en fin de journée, on voit l’écriture se dégrader très vite et j’ai souligné en rouge les nombreuses fautes d’orthographe  (Cliquez sur l’image pour bien voir):

*

Ecriture 6° (avec fautes)

**

Et maintenant, voici un cours d’anglais et un cours d’éducation civique pris sur l’ordinateur, je pense que la démonstration de l’utilité de l’ordinateur se passe de commentaire …

*

Anglais 6°

**

2ducation civique

*

Pour rappel, l’élaboration manuelle d’un tableau donnait ça l’année passée :

*

CM2 sans adaptation

*

Voici maintenant des exercices de numération élaborés avec son ruban mathématiques de Cabergo 74 :

*

Math 1 Math 2

*

L’année dernière, ce type d’exercice donnait ça :

*

math CM2004

*

Enfin, voici une construction de géométrie qu’il avait réalisé avec mon aide et avec beaucoup de mal l’an dernier, où l’on voit les nombreux coups de gomme, les traits qui manquent de précision, etc :

*

Construction géométrie

*

Et voici une figure réalisée sous Géogébra. Là encore, nul besoin de commentaire. …

*

Utilisation Géogébra

En conclusion, je peux dire que le passage à l’ordinateur a été pour Marc très positif. Il lui a demandé un effort important.  En effet, il s’est entraîné 15 minutes par jour, tous les jours pendant plusieurs mois, mais aujourd’hui la frappe est automatisée, les logiciels maîtrisés. J‘ajouterai que le passage au clavier, pour être réussi, ne s’improvise pas et demande d’avoir recours à un ergothérapeute. Il demande aussi une grande motivation de l’enfant et un soutien actif de ses parents. Dans notre cas, Marc avait l’écriture tellement en horreur, « ça lui faisait mal d’écrire », qu’il s’est lancé à fond dans l’aventure et nous étions là pour le remotiver les jours où  « il n’avait pas envie », « était fatigué ». Mais le résultat est là !

Pour compléter ce sujet, je vous invite à lire ce très bon article du Dr Pouhet et un autre article du site Dysmoi :

En *

Quand faut-il passer à l’ordinateur en cas de dysgraphie ? (Dr Pouhet)

Dyspraxie : Dysgraphie et passage au clavier

1234

Thérapie Asie |
Themassagetube |
Hubert90 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pharmanono
| Le blog de Jacques Le Houezec
| Sevragebenzo