Proprioception et dysgraphie/dysorthographie

*

images soleil

*

Une proprioception de qualité nous est indispensable  pour assurer la coordination de nos mouvements et  nous permettre d’écrire lisiblement. Elle a aussi un rôle indispensable pour assurer une bonne localisation visuelle dans l’espace.

La semaine dernière, mon fils dysproprioceptif, mais traité depuis un peu plus de trois ans, m’a annoncé que sa professeur de français lui avait fait écrire une dictée à la main. Sur le moment, j’ai vu rouge et me suis dit qu’il allait encore falloir se déplacer. Cependant, le résultat s’est avéré assez surprenant et intéressant, mais il ne va pas falloir qu’il écrive uniquement à la main maintenant et je vais veiller au grain. ;) Dans un premier temps, les élèves ont recopié un texte au brouillon, dans lequel il leur a été demandé de rayer les mots qu’ils connaissaient. On peut remarquer que Marc n’a fait qu’une faute de copie (le groupe nominal quelques fois), que l’écriture est correcte et bien sur les lignes, sauf la date, alors qu’il n’a pas fait plus d’efforts que ça car c’était un brouillon. Les traits sont aussi correctement tracés :

*

brouillon dictée

*

On peut en conclure que la prise d’information visuelle est maintenant de bonne qualité et que la copie n’est plus contreproductive comme auparavant (ce qui confirme les résultats du bilan orthophonique fait un an après le début du traitement proprioceptif, où Marc était revenu dans la norme en ce qui concerne l’orthographe lexicale, mais pas grammaticale). Puis, la professeur de français  leur a dicté le texte :

*

Dictée

*

Marc était déçu par son 15/20 en dictée alors que « les autres ont tous eu 19/20″. Je lui ai fait remarquer que, moi, je trouve le résultat vraiment bluffant et qu’il a un peu tendance à oublier d’où il revient ;)   !  (et ses professeurs aussi quelquefois…  :( )

L’écriture est toujours correcte, bien sur les lignes, un trait un peu moins bien tracé. Et les fautes d’orthographe son rares (toujours ces homophones grammaticaux contre lesquels nous nous battons depuis si longtemps). Ce résultat est assez épatant. On voit que Marc a progressé, mais de là à en conclure que Marc peut écrire en permanence à la main et n’est plus dysorthographique, il y a encore du chemin…  Surtout quand on considère son orthographe en écriture spontanée sur l’ordinateur (sans correcteur d’orthographe) :

*

*

 extrait histoire

*

Cela dit, je note quand même une amélioration, si on se réfère à ce texte écrit l’année dernière en période de décompensation*. J’étais d’ailleurs déjà intervenue pour lui faire réduire la longueur de ses phrases avec de la ponctuation (c’était un résumé, les deux premières lignes sont une copie du livre, le reste du texte est de Marc) :

*

Frêne

*

Lundi de la semaine dernière, ils ont eu un nouveau contrôle de français que sa professeur lui a encore demandé d’écrire à la main. Elle a rendu ce devoir de français, Marc a eu 13/20 et ne s’est pas si mal débrouillé. J’en suis presque à me demander s’il n’écrit pas avec moins de fautes d’orthographe à la main, maintenant ; alors qu’il a tendance à taper très vite et à ne pas se relire … (Je sais, certains vont me huer en me lisant …) L’écriture est moins jolie sans les lignes et par manque de place, mais ça n’est pas si mal. Marc me dit qu’il a plus de mal à écrire correctement sans lignes :

*

controle de français

*

Je remarque aussi que Marc écrit de plus en plus souvent à la main sur les documents photocopiés et utilise moins sa souris scanner, ce qui est surement le signe d’une écriture moins douloureuse, car jusque-là, Marc évitait l’écriture manuelle chaque fois qu’il le pouvait. Malgré tout, si ça continue, je vais devoir prendre rendez-vous avec sa professeur car Marc risque de finir par s’épuiser à trop écrire. :(

Je trouve ces résultats très encourageants, mais je sais qu’il faut « raison garder ». L’expérience nous a déjà montré par deux fois une amélioration de la qualité de l’écriture l’année dernière, suivie d’une dégradation rapide de celle-ci en période de décompensation* :

*

écriture déréglé003

*

*

Néanmoins, j’observe des améliorations de plus en plus fréquentes et  durables, alors j’ai l’espoir que, comme pour d’autres progrès de Marc, elles finissent par s’installer durablement. :) Qui vivra, verra !

Voilà, comme je le dis toujours, le traitement proprioceptif n’est pas une baguette magique, c’est un traitement long, exigeant qui demande beaucoup d’efforts et de vigilance. Cependant, un pas après l’autre, l’enfance progresse ! :)

********

Note * : Quand le cerveau reçoit de mauvaises informations proprioceptives, il arrive pendant un temps à compenser. Puis, à un moment, il  atteint un seuil et n’y arrive plus.  A ce moment là,  « tout part en vrille », le cerveau décompense.

Note 2 : Je recommande de s’adresser à des ohtalmologues/médecins ayant appris à « régler » de manière très précise la proprioception pour corriger les troubles perceptifs lié à la dysproprioception. Le traitement proprioceptif des troubles dys  (TDP) n’est pas à proprement parler de la posturologie, comme l’explique le Dr Quercia, chercheur associé à l’INSERM, qui porte la recherche sur le sujet depuis 15 ans :

*

Différence entre posturologie et proprioception

*

Pour avoir la proposition de traitement optimal, je recommande donc de se tourner  vers des professionnels qui ont été formés aux dernières techniques de prise en charge des troubles perceptifs de la proprioception en ayant suivi le DU du PATA  (Clic sur l’image) :

*

DU PATA

*

Vous pouvez avoir une idée de ces techniques en visionnant cette vidéo, où le Dr Quercia a présenté à l’ Université de Dijon le résultat de sa dernière étude (décembre 2016) :

*

  • Dr Patrick QUERCIA – Interférences auditivo-visuelles et neuro-plasticité de l’enfant dyslexique

*

Ophtalmologiste, chercheur associé INSERM U1093 – Cognition Action et Plasticité Sensorimotrice et co-directeur du Diplôme Universitaire Perception Action et Troubles des Apprentissages, il explore depuis 2002 les relations entre proprioception et dyslexie de développement au travers de la plasticité sensorimotrice.

*

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 



Impact d’une dysproprioception sur les apprentissages scolaires

*

Impact d'une dysproprioception sur les apprentissages scolaires dans Dys 2_skater

*

C’est la rentrée et, comme tous les ans, nous avons face à nous une nouvelle équipe pédagogique, les informations du PAI (devenu PAP), suivront ou ne suivront pas. Les professeurs n’en comprendront pas toujours l’intérêt, ni les raisons ; il faudra les rencontrer, tenter d’expliquer, au risque bien souvent de passer pour des parents surprotecteurs (ou des emmerdeurs ;) ).

On peut trouver de plus en plus facilement, sur le Net, des documents à fournir aux professeurs pour expliquer la dyslexie, la dyspraxie, le TDAH, etc. Mais, évidemment, rien sur la dysproprioception.

J’ai donc décidé de m’atteler à cette tâche en ce qui concerne les difficultés de Marc. J’ai souhaité partir du trouble proprioceptif de base, expliquer son impact sur le cerveau, ses conséquences sur les apprentissages et les mettre en rapport avec les adaptations pédagogiques préconisées pour Marc. J’ai tenté de réaliser un document qui soit à la fois le plus proche de sa réalité médico-scolaire, mais aussi facilement compréhensible par une personne n’ayant jamais entendu parler de proprioception. Du coup je suis forcément réductrice, le sujet est tellement vaste  et je ne me vois pas aborder les interférences entre l’appareil manducateur et les yeux ou encore entre la vision et l’audition… Je n’y aborde pas,  non plus, le deuxième « effet Kys cool » du SDP ,  à savoir son impact sur la posture ou sur la santé en générale :( , il y a déjà bien à faire avec les difficultés scolaires !

En conclusion, je partage avec vous mes fichiers Pdf et WORD, afin qu’ils puissent servir à d’autres enfants. Il faudra bien évidemment adapter ce courrier aux difficultés et aménagements propres à chacun.

*

Fichier PDF :  Lettre rentrée (Marc)

Fichier WORD (à compléter) : Lettre rentrée

*

Note 1 : Par « chance », mon loulou a développé les symptômes les plus facilement attribuables à un dysfonctionnement proprioceptif : troubles neurovisuels et sensorimoteurs. Chez lui, les troubles perceptifs auditifs sont les moins marqués et je ne les ai pas évoqués dans mon document. Néanmoins, on peut comprendre que si le cerveau a besoin de localiser correctement la source de l’information visuelle pour la traiter correctement, il en est de même pour l’information auditive.  S’il n’arrive pas à traiter de manière adéquate l’information auditive et si, de plus, l’information perceptive visuelle est défaillante, on imagine bien qu’il va être difficile à l’enfant d’associer graphènes et phonèmes et d’entrer dans la lecture …

Enfin, ce qui me paraît primordial de comprendre en premier lieu avec la proprioception, c’est que le cerveau ne peut fonctionner au maximum de ses capacités que si les informations venant de ses sens, et notamment de la proprioception, se recoupent. Sinon, le cerveau sera perpétuellement en état de vigilance, de « stress », pour vérifier les informations et assurer la survie : ne pas tomber, ne pas se cogner, etc…

L’exemple, le plus simple, pour décrire cet état est celui du lecteur assis près d’une fenêtre dans un train à l’arrêt. Le train est à l’arrêt ; les pieds, l’oreille interne et les yeux envoient l’information que le corps ne bouge pas, le lecteur peut se concentrer sur son livre. Tout à coup, le train sur la voie d’à côté se met lentement en mouvement ; la vision périphérique du voyageur (information proprioceptive) a capté le mouvement de manière inconsciente et envoie ce signal au cerveau, alors que les pieds et l’oreille interne continuent d’envoyer le signal de l’immobilité du corps. Le cerveau ne comprend plus la situation et  le lecteur va se sentir obligé de quitter son livre pour vérifier la véracité de ses informations.

Et bien, le cerveau d’un enfant souffrant d’un dysfonctionnement proprioceptif sera dans cet état de vigilance, en permanence. Dans ces conditions, comment le cerveau peut-il se concentrer sur des choses aussi dérisoires et aussi peu utiles à la survie que ce qu’essaie d’enseigner le professeur ?

Note 2 : image issue du site dysproprioception.




En route pour la 6°

 ************************

*

Capture

*

Et voilà, le grand jour arrive. Marc entre en 6° demain et disposera d’un ordinateur pour remplacer l’écriture manuelle chaque fois qu’il le souhaitera. Il a appris à taper très vite, est très à l’aise dans l’environnement numérique. Cet outil devrait donc lui permettre de pouvoir mieux montrer ce qu’il sait.

Nous l’avons aidé à organiser son cartable numérique à l’aide des outils que son ergothérapeute a mis en place sur son ordinateur : des dossiers pour chaque matière, un agenda numérique, son logiciel pour la géométrie (Géogebra). Voici une photo de son bureau :

 photo écran

*

Nous lui avons aussi préparé un emploi du temps qu’il n’aura plus qu’à remplir en classe :

*

emploi du temps

*

Par ailleurs, Marc est à nouveau bien réglé au niveau proprioceptif et nous espérons que ça va durer ! Son orthophoniste lui a fait un petit bilan : la lecture est bonne ainsi que la compréhension de texte, l’orthographe lexicale est revenue dans la norme (quand la perception visuelle est bonne, cet aspect de la dysorthographie disparaît). L’orthographe grammaticale est par contre toujours bien en-dessous de la norme. Il va encore falloir continuer à travailler autour de ce point.

Voilà, on progresse à petits pas, mais on progresse…

Et on croise les doigts pour cette année qui commence !

*

En route pour la 6° dans Dys finger11

Fichier résolution de problèmes

*

Fichier résolution de problèmes dans Ecriture pb-ratatouille-217x300

*

J’ai réfléchi à un fichier facilitant la résolution de problèmes à plusieurs niveaux pour mon fils. En effet, il est difficile pour lui d’organiser son raisonnement s’il ne peut poser ses opérations sur sa feuille au fur et à mesure. J’ai donc créé un fichier avec des lignes de couleurs pour poser les opérations et son lignage pour organiser ses différentes étapes de réflexion. On peut soit coller une photocopie agrandie d’un problème, soit le taper, c’est pourquoi je donne aussi le format modifiable sous word :

*

fichier pdf problème

fichier doc problème

 

Ecriture, toujours …

*

Ecriture, toujours ... dans Ecriture cyberbrigade-300x87

*

En fouinant sur Internet, on trouve toujours de petites merveilles et donc je vous recommande, surtout si vos enfants sont encore petits et en phase d’apprentissage de l’écriture, le site de Cyberbrigade à l’école et particulièrement sa page consacrée à l’écriture :

http://cyberbrigade.eklablog.com/ecriture-c17600622.

Elle y donne le fruit de toutes ses recherches dans le domaine de l’écriture, des outils pour améliorer le geste et met en ligne son cahier d’écriture des Alphas pour GS.

Elle utilise la méthode youpla go ! mise au point par des ergothérapeutes, un lignage avec un autre code couleur que celui de mon fils, mais qui est aussi très intéressant et visuel.

Enfin, elle utilise une méthode partant du c pour écrire les lettres rondes et non d’un cercle, ce qui aurait évité à mon fils de tourner toutes ses lettres dans le mauvais sens …

*

sans-titrela-famille-des-rondes-300x215

En résumé, j’ai adoré son travail !

*

 truc-150x150 écriture dans Ecriture Du coup, j’ai ajouté de nouvelles pages à mon cahier d’écriture :

 

*

img_4135-300x175 lignage couleur*

Cahier d’écriture

 *

Cahier d'écriture dans Ecriture nwVp5JzObF3heFlSc8cM8o0Aecc@400x302

*

Mon fils est dysgraphique car il a appris à écrire alors que les informations fournies par son regard n’étaient pas fiables. Beaucoup de ses lettres sont donc mal-formées, notamment les lettres rondes en cursive qu’il tourne dans le mauvais sens : o, a, d, g. Malheureusement, il est plus difficile de corriger une mauvaise habitude que d’en installer une bonne…

Enfin, il a du mal à retenir le sens d’écriture de toutes les majuscules.

Nous avons déjà mis en place, avec son ergothérapeute, l’écriture sur un lignage spécial à la maison comme en classe, ce qui lui  a déjà fait faire des progrès notables :

*

ligne-fil-electique-150x108 dysgraphie dans Trucs et astuces*

 

Je cherchais néanmoins comment améliorer encore son écriture. J’ai donc trouvé sur le Net, le site d’une enseignante qui a développé ce système de lignage en le rendant plus visuel (La classe de Mme Figaro) :

*

 écriture

*

Elle a mis en ligne des posters des minuscules et majuscules en cursives et une fiche vierge à plastifier pour utiliser avec un feutre effaçable.

J’ai donc imprimé ses posters à raison de quatre par page et je les ai plasitifiés pour les perforer et en faire un cahier sur lequel s’entraîner en repassant au feutre sur les lettres (on peut aussi utiliser des pochettes pastiques dans un classeur). J’ai aussi imprimé la fiche vierge à plastifier où j’ai ajouté la ligne du fil électrique.

Enfin, j’ai imprimé une page avec le sens des lettres minuscules et majuscules, que j’ai emprunté à cet autre enseignant (que j’ai eu l’occasion de rencontrer lors de soirées d’aide aux devoirs) :

*

sens-des-minuscules-300x181 lignage couleur

*sens-des-majuscules-300x160

*

J’ai perforé et relié tous ces éléments pour en faire un joli cahier d’entrainement à l’écriture qui nous permet de travailler le geste sur un autre support que le papier.  Mon fils est ravi de son cahier  !

*

img_4132-300x200

*

 img_4133-300x200

 *

Comme mon fils a aussi du mal avec certains chiffres, j’ai profité de ce cahier pour y insérer quelques pages sur l’écriture des chiffres, tirées du site fiches maternelles.com :

*

img_4136-300x200*

 **************************************************

Note 1 : Dys-moi Zazou propose maintenant une autre ardoise d’entrainement pour enfants dys  et des fichiers de graphisme pour les dys (Cliquez sur les images) :

*

eAszOOOuUJ6vAo1ljL7rL5JlNZQ@391x280

*

jGl8GovaHN1FzvvbT8cXrzcubA8@500x313

*

Elle propose aussi des fiches de pré-écriture pour enfants dys (Cliquez sur les images) :

*

prégraphisme

*

Note 2  : Le site « Les cahiers de Juju » propose des ardoises à plastifier pour l’écriture des chiffres des enfants dys : là.

Note 3 : Sanléane propose maintenant un affichage  pour indiquer le sens d’écriture des chiffres sur le lignage ci-dessus (Cliquez sur l’image) :

*

m8g_0WtxV1EOBKyQo4aEuyJ3Ing

*

Note 4 : Voir aussi le travail de Lutin Bazar autour de la méthode Dumont (Cliquez sur l’image) :

*

rcVnY1CxOeGucS_ilMdug6yM5T4@250x190

*

Note 5 : Pour travailler encore plus en amont sur le gestes de base de l’écriture, Classeur d’école propose 4 carnets des gestes ; à plastifier (super intéressant !) :

*

carnet-%C3%A9cr

*

Note 6 : Paulette trotinette propose une ardoise avec ce lignage pour écrire les chiffres :

*

Sy4AYpG1eeht-YiSRgvMTQyWm04@500x287

*

Note 7 : Tibiscuit propose une autre ardoise pour l’écriture des chiffres :

*

GmxspZbzi2kw9_5OL-WLTXs02Zs@500x372

*

Note 8 : Récréatisse propose aussi quelques outils pour apprendre à écrire et à copier sur ce lignage, ainsi qu’un atelier d’écriture et de remise en ordre de la phrase, des anticoloriages et des phrases à corriger utilisant le lignage dys (niveau début CE1) :

*

IMG_4997-500x333

*

Image122-500x269

***

Image127

*

Image19-500x529

*

Image4-4-500x380

*

Note 11 : On peut travailler en amont sur les chiffres avec de la pâte à modeler, sur une idée de Sapienta :

*

Q8864b951KwX4YwulJvSwpL2BZQ@500x375

*

*

Note 5 : Petit personnage issu du site de Mysticlolly.

*

Ecriture

 *

Ecriture dans Ecriture nwVp5JzObF3heFlSc8cM8o0Aecc@400x302

*

L’écriture est un exercice qui demande à la fois un contrôle visuel important et une bonne motricité fine, deux domaines où mon fils présente des troubles, d’où une dysgraphie qualitative : mauvaise formation des lettres et grande difficulté à suivre les interlignes.

Il suit bien sûr une rééducation en ergothérapie et l’utilisation d’un lignage spécial coloré à été mis en place en classe et à la maison.

*

lignes-marc-300x77 écriture dans Trucs et astuces

Ces lignes guident le geste et la vision des enfants présentant des troubles du regard. Elles les aident à se repérer dans l’espace feuille :

La lettre pose ses pieds sur la terre (ligne marron) et va jusqu’à l’herbe ( ligne verte ).

Les grandes lettres vont jusqu’au ciel (ligne bleue). Certaines lettres traversent la terre pour aller jusqu’à la lave (ligne rouge).

*

Un Internaute a généreusement mis sur Internet un générateur de ces lignes colorées.

*

Quelques sites d’enseignants proposent des modèles d’écriture sur ce lignage :

http://lakanal.net/ressources/ecriture.htm#dys

http://lescahiersdejuju.over-blog.com/article-fiches-d-ecriture-cp-pour-eleve-dyspraxique-60696106.html

*

Enfin, le site Les cahiers de Juju propose un référent pour l’écriture des lettres sur ce type de lignage.

*

Quand l’enfant commence à être bien à l’aise, on peut ajouter la ligne du fil électrique (ligne noire pointillée) pour faire le « t » et le « d » et écrire les chiffres :

*

0011-300x115 lignage couleur

*

Fichier pdf lignage « fil électrique »

*

Mon fils a déjà  fait quelques progrès grâce à ces lignages et à la rééducation, reste à voir si cela sera suffisant … :

 

0031-300x171

*

Note : Petit personnage issu du site de Mysticolly.

*

Agenda

Du fait de sa dysgraphie, l’écriture est très coûteuse d’un point de vue cognitif pour mon fils et elle se dégrade tout au long de la journée. Comprendre le contenu des devoirs dans son agenda était quelque chose de très compliqué qui nécessitait d’avoir recours en permanence à l’aide du petit copain. Pour le faire gagner en autonomie,  sur les conseils de notre ergothérapeute, j’ai recensé les devoirs sur une semaine, puis j’ai crée un tableau reprenant toutes les catégories de devoirs. Je l’ai ensuite collé sur chaque page de son agenda et mon Loulou n’a plus qu’ à cocher la case correspondant à la matière et à à noter les numéro d’exercices.

Ce simple petit aménagement lui a apporté un confort très apprécié !

 

Agenda dans Ecriture matrice-agenda2-215x300

*

format odt

Thérapie Asie |
Themassagetube |
Hubert90 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pharmanono
| Le blog de Jacques Le Houezec
| Sevragebenzo