SDP : Journal du traitement (IV)

*

vitesse croisière

*

Vitesse de croisière

*

Après avoir connu l’effet papillon du SDP et les turbulences  de la première année du traitement proprioceptif, nous sommes maintenant sortis de cette période tumultueuse et avons trouvé  la vitesse de croisière de ce traitement. Nous n’avons plus connu de violents retours en arrière au niveau cognitif comme l’année dernière et Marc a progressé de façon régulière tout au long de l’année (même s’il reste encore un enfant plus fatigable que la norme). Mais je vous laisse en juger par vous même au travers du journal de son traitement et de son bulletin de 3° trimestre :

*

Journal du traitement :  Fév 2015/ Août 2015

*

(1 an et 11 mois de traitement)

*

Et voici comment cette évolution s’est traduite sur la scolarité de Marc. Celui-ci a progressé toute l’année sans connaître l’épuisement habituel du 3° trimestre :

  • une moyenne générale de 14.04 au 1er trimestre (moyenne de classe de : 16.46)
  • une moyenne générale de 14.36 au 2eme trimestre (moyenne de classe de : 15.56)
  • une moyenne générale de 14.92 au 3eme trimestre (moyenne de classe de : 15.85)

*

*

Bulletin 3° trimestre

*

Nous espérons que ses progrès vont se poursuivre durant l’année scolaire qui va commencer et que tout fonctionnera aussi bien que l’année dernière : traitement, collège et équipe pédagogique.

*

Alors en route pour la 5° et bonne rentrée scolaire à tous les petits dys !

*

Note 1 : Le seul aménagement dont Marc a disposé est une dictée à trous en français ; pour les reste il fait, avec ses outils, les mêmes devoirs dans le même temps que les autres élèves.

Note 2 : Vous pouvez lire l’intégralité de ce journal dans la catégorie : Journal du traitement. S’agissant d’un journal personnel, il est évident qu’il n’est pas libre de droit et qu’il ne peut être copié sur aucun autre site. Merci.



SDP : Journal du traitement (III)

*

SDP : Journal du traitement (III) dans Journal du traitement proprioceptif img01810

*

Nouveau trimestre qui se termine, nouveau journal du traitement.

Comme vous avez pu le constater au fur et à mesure de mes billets, Marc progresse maintenant à grands pas. J’ai parfois la sensation que le cerveau d’un enfant souffrant d’un SDP, si on essaie de le rééduquer, est comme un cheval sauvage qu’on essaie de dresser : il se rebiffe, donne des ruades violentes au départ pour revenir à sa situation initiale, puis à la longue, celles-ci s’espacent et sont moins violentes.  Après une année de violentes  « ruades », nous sommes maintenant dans une période plus sereine. Mais à vous d’en juger :

*

Journal du traitement : Nov 2014/ Fév 2015

(un an et quatre mois de traitement proprioceptif)

*

Note : Vous pouvez lire l’intégralité de ce journal dans la catégorie : Journal du traitement. S’agissant d’un journal personnel, il est évident qu’il n’est pas libre de droit et qu’il ne peut être copié sur aucun autre site. Merci.

*




Archives pour la catégorie SDP/dysproprioception

1er de la classe !

*

1er de la classe ! dans Journal du traitement proprioceptif LCAYaozG2wHmTEtBK8XEOQHNUNA@500x272

*

En allant vérifier les devoirs de Marc sur le site de son collège, nous avons eu la surprise de découvrir qu’il était aujourd’hui premier de sa classe.  Tellement heureux, mon loulou a  aussitôt fait une capture d’écran pour immortaliser ce moment avant que d’autres notes n’arrivent (il n’y a pour l’instant qu’une note en SVT par exemple). En effet, nous doutons fortement qu’il reste à cette place, mais comme vous pouvez le voir le trimestre a plutôt bien débuté ! Notamment en anglais où son prof nous a dit qu’avec Marc « c’était royal ! » …

*

premier classe 2 blog

*

Après toutes ces années de primaire où il était l’avant dernier de la classe (Et oui, dans notre école  élitiste et pourtant publique, il y avait des notes sur 20 dès le CP, avec indication de la meilleure moyenne générale et de la plus mauvaise. Il n’était donc pas difficile pour les enfants de se comparer et se situer dans la classe…), après toutes ces années où il sortait en larmes de l’école du fait de ses mauvaises notes, après toutes ces années où notre travail à la maison s’apparentait au châtiment de Sisyphe,  alors qu’ il fallait chaque jour réapprendre ce qui avait été oublié de la veille,  un tel résultat fait vraiment du bien, même s’il est éphémère ! On ose à peine y croire et on croise les doigts pour que ça dure !!!

*

sisyphe SDP/dysproprioception dans SDP/dysproprioception

Etre dys = le châtiment de Sisyphe

*

Alors voilà, c’était mon petit clin d’œil du jour pour vous dire qu’il faut garder espoir et que tout peut arriver !

*

1305744700

*

*

*

Première Victoire !

 *

Première Victoire ! dans Collège 6° victoire2__ktj1pd

*

En écoutant ce reportage, j’ai revécu certains moments difficiles de notre parcours : l’incompréhension face aux difficultés de notre fils, les larmes qu’il versait parfois à la sortie de l’école, les colères violentes qu’il faisait au moment des devoirs, la « maltraitance » psychologique d’un enseignant particulièrement élitiste, le harcèlement de certains enfants, l’errance diagnostique… Par bonheur, j’ai compris assez tôt que quelque chose clochait et j’ai tourné le dos aux psychologues qui me disaient que notre école était trop exigeante, que mon enfant était immature, que je le couvais trop, que je devais le laisser affronter ses difficultés, etc. J’ai cherché et j’ai trouvé des professionnels pour nous aider et des adaptations pédagogiques pour éviter à mon fils de prendre trop de retard. Nous avons aussi su changer d’école au moment où nous avons senti que notre fils s’enlisait dans ses difficultés scolaires et relationnelles. Alors je suis fière de partager  aujourd’hui ce beau bulletin, avec une moyenne générale de 14,05/20, qui est une première très belle victoire de mon fils et de toute une équipe autour de lui  (à noter que mon fils n’a eu en ce début d’année aucun autre aménagement que l’usage de son ordinateur pour écrire et son logiciel de géométrie):

*

 Bulletin Premier Trimestre 6°

*

Sa moyenne de 15,9 en maths, difficilement imaginable il y a quelques années, est liée à l’amélioration de sa perception visuelle qui diminue sa fatigabilité, à sa rééducation en logico math et  à l’usage de l’ordinateur notamment en géométrie.

Sa moyenne de 14,4 en anglais est directement liée aux méthodes visuelles et sensorielles dont je vous ai parlé sur ce blog .

Ses moyennes situées entre 13 et 14 en Hist/Géo et SVT pourront encore progresser quand Marc s’améliorera dans l’analyse de document et la rédaction de réponses.

Petit bémol, la moyenne de 9.8 en français et surtout le commentaire de son prof sur son « travail superficiel ». Nous allons bien sûr prendre rendez-vous avec mon mari pour lui expliquer plus clairement en quoi consiste le « travail superficiel » de Marc à la maison. ..

Quant au commentaire du prof d’Arts Plastiques, il est un peu surprenant au vu des résultats et des difficultés de Marc, mais bon, ça ne mérite pas de se battre pour ça…

Cette première victoire, c’est d’abord celle de Marc qui se bat comme un lion depuis plusieurs années pour « se débarrasser de son problème », c’est aussi la mienne et celle du temps que je consacre à trouver des solutions pour l’aider. C’est aussi celle de son papa qui s’occupait des adaptations pour l’école l’année dernière et a pris maintenant en charge les relations avec les enseignants pour m’aider, un papa étant moins souvent « accusé » de surprotéger son enfant. C’est aussi celle d’un groupe de profs qui a accepté de jouer le jeu du passage à l’ordinateur. C’est enfin celle de toute une équipe médicale et paramédicale qui s’est constituée autour de Marc et à laquelle je voudrais rendre hommage  :

Il y a d’abord le Dr Quercia dont le traitement proprioceptif a donné un véritable coup d’accélérateur aux progrès de Marc en améliorant de façon très nette ses capacités de concentration et de mémorisation. Comme il le dit : « Le traitement met l’enfant sur les rails, les rééducations le poussent ».

Il y a ensuite Julie, l’ergothérapeute de Marc, qui l’a formé à la frappe en clavier caché, à l’utilisation de ses outils informatiques et son logiciel de géométrie. Ce passage à l’ordinateur bien préparé et réussi a été un élément déterminant pour l’entrée en 6°  de Marc.

Il y a ensuite Sophie, son orthophoniste, qui a rééduqué son raisonnement logico-mathématique et travaillé sur sa méthodologie. Sans oublier sa première orthophoniste qui avait travaillé avec lui sur sa conscience phonologique.

Il y a ensuite Micheline, sa kinésithérapeute, qui travaille avec lui sur ses troubles vestibulaires et proprioceptifs.

Il y avait eu aussi auparavant ses deux orthoptistes, l’ une « classique » et l’autre « neurovisuelle ». La première ayant très rapidement soupçonné un SDP face à l’intensité des troubles de Marc et la faible tenue de ses rééducations.

Enfin, je n’oublierai pas deux acteurs indispensables du traitement : son podologue (il n’est qu’à voir le récent retour en arrière de MARC quand ses pieds ont grandi et que ses semelles n’étaient plus bonnes pour se persuader de l’intérêt de celles-ci) et enfin son opticien, maillon essentiel de l’équipe, qui assure régulièrement le réglage des lunettes de Marc et prend toujours le temps de l’encourager et de s’informer de ses progrès.

Aujourd’hui Marc est un enfant épanoui, qui a repris confiance en lui, retrouvé le chemin de la réussite, qui prend plaisir à aller au collège et trouve que le temps y passe vite, qui sort toujours de celui-ci le sourire aux lèvres en compagnie de toute une bande de copains.

*

Alors un grand merci à tous !

*

En conclusion, nous avons remporté une bataille, mais nous n’avons pas gagné la guerre. Il nous faut rester vigilants car le SDP n’est pas encore vaincu et demeure là, sournois, prêt à reprendre ses droits au moindre relâchement …

 

 

 

SDP : Journal du traitement (II)

« L’impossible recule devant celui qui avance. »

*

Sans titre

*

Journal du traitement de fin juin à début novembre.

*

*

Note 1 : Le test de convergence podale dont je parle dans mon journal consiste en la manœuvre suivante :

Examen de convergence podale

*

Note 2 : Vous pouvez lire l’intégralité de ce journal dans la catégorie : Journal du traitement. S’agissant d’un journal personnel, il est évident qu’il n’est pas libre de droit et qu’il ne peut être copié sur aucun autre site. Merci.

 

Petit Yoga : La vague

Si votre enfant suit une rééducation proprioceptive, il doit faire tous les jours une série d’exercices respiratoires, dont 5 minutes dans cette position :

*

position allongée

*

Il s’avère qu’il n’est pas toujours facile pour l’enfant de percevoir s’il fait bien les mouvements respiratoires.  J’ai trouvé une astuce dans le journal de pomme d’Api : on fabrique un petit bateau de papier , on le pose sur le ventre de l’enfant en lui demandant de faire voguer le bateau. Sur le moment, mon fils m’a dit que je le « prenais pour un bébé » quand je lui ai proposé de le faire, mais il a quand même essayé et depuis il l’a adopté.  Il doit se rendre compte qu’il visualise mieux le mouvement ainsi !

Enfin, même si votre enfant ne suit pas une rééducation proprioceptive, vous pouvez lui faire réaliser  régulièrement cette position de yoga qui calme, relaxe et apaise considérablement (Cliquez sur l’image) :

*

petit yoga la vague

*

*

*

En route pour la 6°

 ************************

*

Capture

*

Et voilà, le grand jour arrive. Marc entre en 6° demain et disposera d’un ordinateur pour remplacer l’écriture manuelle chaque fois qu’il le souhaitera. Il a appris à taper très vite, est très à l’aise dans l’environnement numérique. Cet outil devrait donc lui permettre de pouvoir mieux montrer ce qu’il sait.

Nous l’avons aidé à organiser son cartable numérique à l’aide des outils que son ergothérapeute a mis en place sur son ordinateur : des dossiers pour chaque matière, un agenda numérique, son logiciel pour la géométrie (Géogebra). Voici une photo de son bureau :

 photo écran

*

Nous lui avons aussi préparé un emploi du temps qu’il n’aura plus qu’à remplir en classe :

*

emploi du temps

*

Par ailleurs, Marc est à nouveau bien réglé au niveau proprioceptif et nous espérons que ça va durer ! Son orthophoniste lui a fait un petit bilan : la lecture est bonne ainsi que la compréhension de texte, l’orthographe lexicale est revenue dans la norme (quand la perception visuelle est bonne, cet aspect de la dysorthographie disparaît). L’orthographe grammaticale est par contre toujours bien en-dessous de la norme. Il va encore falloir continuer à travailler autour de ce point.

Voilà, on progresse à petits pas, mais on progresse…

Et on croise les doigts pour cette année qui commence !

*

En route pour la 6° dans Dys finger11

Exercices de copie sur ordinateur

*

Mon loulou a fini l’année scolaire complètement épuisé avec un état général dégradé : il tombait souvent, se cognait régulièrement, bégayait, ne semblait plus percevoir correctement l’emplacement de sa bouche et buvait en plaçant son verre sur le côté de celle-ci, avait développé un eczéma , régressé à l’école, etc. Sur les conseils de ses médecins nous l’avons donc laissé récupérer complètement durant le mois de juillet sans faire aucun travail scolaire à la maison. Nous sommes partis en vacances et avons essayé de réintroduire progressivement le sport. Nous avons constaté avec plaisir que Marc n’a plus du tout mal aux talons et peut à nouveau faire du sport, ce qu’il attendait avec impatience (exit la maladie de Sever). Nous avons donc fait beaucoup de vélo durant les vacances. Le grand air, la plage et l’océan lui ont aussi fait beaucoup de bien. Enfin, il a eu le grand plaisir de réaliser avec facilité plusieurs parcours d’un parc d’accrobranche, jusqu’au parcours orange inclus. Il semble donc avoir retrouvé de bonnes perceptions corporelles et spatiales ! Il ne se cogne plus, ne tombe plus, ne bégaye presque plus, boit correctement et n’a plus de problèmes de peau.

*

copie ordinateur 2

*

De retour à la maison, j’ai vérifié sa lecture qui est à nouveau de bonne qualité. Nous allons donc recommencer en douceur l’entraînement à l’utilisation du clavier afin que Marc soit opérationnel pour sa rentrée en 6°. Pour ce faire, j’ai cherché des exercices de copie sur le Net et j’ai trouvé chez Cenicienta un atelier de copie et de tri de mots très bien fait qui va nous permettre de faire d’une pierre deux coups : travailler la copie sur l’ordinateur et réviser quelques notions de grammaire.

*

 Ateliers – Copie / Tri de mots  chez Cenicienta

*

Je propose donc quotidiennement à Marc un exercice de Cenicienta et je l’accompagne d’une feuille de consignes avec nos codes grammaticaux :

*

copie ordinateur cencienata

*

Copie ordinateur 3

*

Et voici le résultat de l’exercice sur son ordinateur ; il se débrouille très bien, ne fait presque pas de fautes  (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

*

copie ordinateur 1

*

copie ordinateur

*

exercice copie ordi

Je constate que si la nature des mots me semble maintenant assez bien acquise, Marc a toujours du mal à organiser les étapes de recherche pour les fonctions (toujours sa difficulté avec le séquençage). Je vais donc continuer à l’obliger à utiliser nos flèches type Montessori pour l’astreindre à ce raisonnement :

exercice copie grammaire 1*

*

exercice copie grammaire*

En parallèle, je laisse à sa disposition son éventail sur la nature des mots :

*photo éventail des natures

********************

J’ai trouvé chez Bout de Gomme une autre série d’exercices de copie sur le thème de la mythologie.  A voir aussi !  (Cliquez sur l’image) :

*

Exercices de copie sur ordinateur dans Ecriture TWpOSMfq7gJeJkDO04EASU6uM94@500x288

 

SDP : Journal du traitement (I)

*

SDP : Journal du traitement (I) dans Journal du traitement proprioceptif 1003235-Edward_Lorenz_leffet_papillon

*

Une chose me semble certaine avec le SDP, c’est qu’il nous fait vérifier deux lois bien connues : l’effet papillon et la loi de Murphy (règle de l’ « emmerdement maximum »).

En effet, une variation infime sur un capteur de la proprioception va entraîner une cascade d’évènements  en positif … mais aussi en négatif. Et mon fils qui est particulièrement réactif va nous faire vérifier cette règle clairement (là, c’est l’effet papillon).

Mais quand la chaîne d’évènements nous entraîne vers un dérèglement du système, nous cumulons les ennuis et donc, nous vérifions la loi de Murphy. Chez mon fils, la dysfonction du système proprioceptif a entrainé un trouble de la posture avec des pieds valgus (+++) et a abouti chez lui à une maladie de Sever. La douleur que celle-ci provoque  au  niveau des pieds a,  quant à elle,  interféré avec la régulation proprioceptive et déréglé le système etc., etc.

*

*loi murphy

*

Quand le système est déréglé, on entre alors dans un cercle vicieux qu’il faut très rapidement stopper pour réenclencher la cascade d’évènements positifs. Mais au bout du compte, même si on avance de trois pas et qu’on recule de deux,  on avance !  Et nous comptons bien remporter la victoire contre le SDP !

*

Sans titre

*

Je tiens un journal de ce traitement et je le partage avec vous. Je surligne en bleu les améliorations et en jaune les dégradations dans les trois domaines touchés par la dysproprioception. Quand je vois le nombre d’éléments surlignés en jaune se succéder, je sais que le système est déréglé et qu’il faut retourner en consultation …

*

Journal du traitement de janvier à juin

*

Et pour résumer, en chanson, le SDP c’est ça :

Image de prévisualisation YouTube

 

Proprioception visuelle et marche du bébé

J’ai découvert une vidéo très intéressante sur le travail d’un chercheuse du CNRS, Marianne Barbu-Roth,  qui travaille sur le lien entre la proprioception visuelle et la mise en place de la marche chez les bébés. Elle établit clairement le lien entre perception et action en montrant que le bébé comprend qu’il doit bouger quand l’environnement visuel est mobile : on lui donne l’illusion que son environnement visuel bouge comme s’il marchait, à l’aide du défilement d’un tapis virtuel,  et il se met à faire les mouvements de la marche au même rythme que le déroulement du tapis (alors qu’il ne bouge pas face à un environnement visuel fixe).

Image de prévisualisation YouTube

On voit que la proprioception des muscles des yeux est pré-programmée pour déclencher la locomotion des quatre membres dès qu’elle est stimulée par un paysage mobile. Cette observation permet de faire le lien entre les troubles de la perception visuelle et ceux de la posture debout et de la marche.

123456

Thérapie Asie |
Themassagetube |
Hubert90 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pharmanono
| Le blog de Jacques Le Houezec
| Sevragebenzo