En route pour le lycée…et en avant vers l’autonomie !

*

lycée

*

Vous avez sans doute remarqué que je n’ai pas donné de nouvelles de Marc depuis un moment et ne publie plus rien de scolaire . Tout simplement parce que  tout va bien et que Marc n’a plus besoin d’un soutien scolaire particulier à la maison.

Depuis le début du 2° trimestre de l’année de troisième, je l’ai laissé en totale autonomie pour voir ce que ça donnait et éviter les conflits récurrents au moment des devoirs. Il s’est maintenu dans la plupart des moyennes, sauf en Maths où il était descendu à 7/20. Nous avons alors décidé, d’un commun accord, de reprendre les Maths ensemble à partir des vacances de Pâques, mais de manière classique, juste avec de l’entraînement.

Pour les autres matières, il s’est  débrouillé seul en passant un temps tout à fait « normal » sur ses devoirs (voir même, je pense qu’il aurait pu en faire plus ;) ). Il y a eu des choses surprenantes, comme une très bonne moyenne en Espagnol, alors qu’il avait du mal jusque-là, et la meilleure moyenne de classe en technologie (18.2 avec les félicitations du prof). Ses résultats ont été au moins au niveau de la moyenne de classe, qui était très bonne, sauf en français et maths (+ Arts plastiques, Sport et musique).

J’ai l’impression qu’il réussit mieux dans les matières qu’il a découvert après la mise en place du traitement proprioceptif. Le français et les maths, dont il avait démarré l’apprentissage sur de mauvaises bases sensorielles, restent difficiles. Il a finit le troisième trimestre avec 13 de moyenne générale et a été admis en seconde générale et technologique. Donc, objectif atteint et ça n’était pas gagné d’avance dans un établissement aussi élitiste que son collège !

En juin, Marc était  toujours en forme, il n’était pas épuisé comme à la fin des années précédentes et a pu aborder le brevet dans de bonnes conditions physiques.

Il a obtenu son brevet avec mention Bien et 15 de moyenne (600,5/800), sans tiers temps, juste avec l’usage de son ordinateur.

Pour autant, nous ne sommes pas encore venus à bout de toutes ses « dysfficultés », notamment en français où il a eu 8/20 à l’examen (40/100). Matière qu’il a révisé seul, mais pour laquelle j’ai renoncé à perdre trop de temps et de l’énergie.

En maths, où je l’ai aidé à réviser, il a obtenu une note moyenne de 11.5/20 ( 58/100).

Il s’est débrouillé seul et très bien dans les autres matières. Il a eu 16,7/20 (42/50) en Sciences/Techno et 16,2/20 (40.5/50) en Hist/Géo.

Enfin,  pour son oral de brevet que nous l’avons aidé à préparer,  il a obtenu un 20/20 (100/100).

Et  il avait 320/400 au socle commun de connaissances, compétences, culture.

En résumé, bilan très honorable…

Par ailleurs, ses progrès en écriture sont assez bluffant ces derniers temps (et même en orthographe), il écrit de plus en plus souvent à la main de lui-même, comme dans l’exemple suivant où il a préféré prendre des notes au brouillon lors d’une conférence :

*

Prise de note main Prise de note main_2

**

Il me semble bien loi le temps où je tremblais à son entrée en 6°, très inquiète de la manière dont il allait pouvoir s’en sortir au collège. Et le voilà au lycée ! Il désire travailler en totale autonomie, nous verrons bien ce que ça donnera …

Se pose donc à nouveau, comme il y a quatre ans, la question de l’avenir de ce blog. Mais, pas pour les mêmes raisons ;) !

Vous l’avez sans doute remarqué, n’ayant plus grand chose de scolaire à publier, j’ai décidé d’informer maintenant sur la dysproprioception, le traitement proprioceptif, la plasticité cérébrale, les avancées en neurosciences.

Mais, je désire aller plus loin pour porter cette information et je suis en train de créer, avec deux autres mamans, une Association de Patients Dysproprioceptifs, à laquelle nous allons lier un site Internet.

Je vais devoir partager mon temps entre blog, site associatif, page et groupe facebook. Je continuerai mes publications ici autant que possible, car je tiens à ce petit bout de notre histoire, à ce petit coin personnel où je peux m’exprimer en mon nom. Jusqu’à quand vais-je alimenter ce blog ? Je ne sais pas encore …

L’avenir nous le dira et en attendant, en avant pour de nouvelles aventures !

Je vous tiendrai au courant de l’avancement de la création de notre association.

Bonne rentrée à tous les  dys !



Journal du traitement IX

*

 dents de scie

*

Voici une nouvelle mouture du traitement proprioceptif de Marc. Il progresse, toujours en dents de scie du fait de sa grande sensibilité proprioceptive, mais il progresse ! Notamment physiquement, avec une posture presque irréprochable (et depuis longtemps, fin du bégaiement, de d’encoprésie ;  normalisation des relations avec ses pairs, etc.) :) !

*

Journal du traitement (mai 2017/février2018)

*




Archives pour la catégorie Journal du traitement proprioceptif

Un petit miracle ?

*

moise-1024x682

*

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un petit miracle ! Non pas l’ouverture de la Mer Rouge, ni la multiplication des pains … Je vais rester plus modeste ;) !

Je sais, pour l’avoir entendu, que certains lecteurs de ce blog suivent attentivement la progression de Marc, qui leur donne de l’espoir dans nos périodes fastes et les aident à tenir dans les périodes où leur enfant galère avec le traitement proprioceptif. Ils se sentent donc moins perdus quand leur enfant décompense à nouveau et voient qu’ils ne sont pas seuls à trouver difficiles de vivre ces périodes où les symptômes reviennent massivement…

Alors, en ce début d’année, alors que les choses se passent plutôt bien, même si le niveau de classe est très élevé, j’ai envie de partager avec vous une petite victoire. Au premier contrôle de maths de l’année fait en classe, sur le théorème de Thalès, Marc a obtenu 19,5/20  avec exactement le même contrôle que toute la classe. Alors que le support du sujet n’était pas terrible visuellement et tenait sur une demi-feuille. Jamais je n’aurais imaginé que Marc puisse un jour avoir une telle note sur un devoir de maths fait seul en classe … (et surtout sur de la géométrie).

*

 Le sujet :

*

Sujet théorème de Thalès

*

 Le contrôle :

*

Capture controle thales

*

Quand je pense qu’en début de CE2, Marc n’arrivait même pas à compter la vingtaine de marches de l’église du village, avait encore du mal à dénombrer les cases sur un jeu de société en fin de CM1, malgré 18 mois de rééducations orthoptique classique et neurovisuelle …
Il y a  un an, il arrivait encore difficilement à repérer, sur une figure géométrique, les informations à utiliser pour les calculs d’aire et périmètre et là, il s’en est sorti et il n’a même pas oublié de noter les unités. Un petit miracle ? dans Journal du traitement proprioceptif 1f642

Mais encore, Marc a eu un autre 19,5/20 pour un devoir fait à la maison. Il est vrai que je lui expliqué comment raisonner sur le premier exercice où il était question d’engrenages, mais il a fait le deuxième exercice seul et juste. Au point que j’ai même pensé qu’il avait triché et cherché la solution sur Internet ! Mais la rédaction et les fautes d’orthographes étaient bien les siennes. Donc, Marc a aujourd’hui 19,5/20 de moyenne en maths, j’ai immortalisé l’instant :

*

maths Marc

*

Voilà, nous en sommes à quatre ans de rééducation proprioceptive, 4 ans à ne jamais le lâcher sur le port des lunettes et des semelles, sur la réalisation de ses exercices respiratoires. 4 ans de rendez-vous réguliers chez l’opticien, le podologue, la kiné, l’ostéopathe, Docteur Quercia, etc. Alors, allons-nous commencer à voir le bout du tunnel ? (D’autant plus que Marc est en demande de plus d’autonomie et que j’ai décidé de laisser faire, pour voir, même si ça n’est pas forcément l’idéal partout 1f609 SDP/dysproprioception dans SDP/dysproprioception).

Soyons réalistes, attendons la suite !

Il est de toute manière évident que tous les problèmes sont loin d’être résolus. Marc a toujours de grosses difficultés avec le graphisme, au point que c’est sa moyenne en Arts Plastiques qui fait sérieusement baisser sa moyenne générale depuis deux ans, étant le dernier de la classe dans cette matière. Et ça recommence cette année :( :

*

dessin

*

Difficile d’attendre d’un enfant qui écrit, trace sa géométrie, ses dessins de sciences physiques, etc. grâce à des logiciels, d’être performant en Arts Plastiques. 4 années de collège l’auront définitivement dégoûté du dessin, activité qu’il affectionnait pourtant malgré ses « dysfficultés ».  Merci l’Éducation Nationale ! Au moins, l’année prochaine il sera débarrassé de cette matière…

L’éducation physique n’est pas non plus une matière où il est très performant, mais ça reste correct. Par ailleurs, il a toujours de grosses difficultés en orthographe grammaticale, en compréhension orale en langue. Il a encore du mal à rédiger un texte et ordonner ses idées, bien que je trouve qu’il ait fait de gros progrès en ce début d’année, mais l’écart par rapport à la classe est encore important.

Par contre, il n’a plus aucune difficulté avec l’abstrait, apprend n’importe quoi par cœur avec une facilité déconcertante, lit vite et bien, comprend ce qu’il lit (même s’il n’a pas retrouvé le goût de la lecture).

Il est en forme en ce moment, ses symptômes physiques ont aussi totalement disparus (encoprésie, bégaiements, maux de ventre, mal de dos). Au dernier bilan postural, le haut de son dos était bien (signe que nous approchons tout doucement de la fin de la rééducation du capteur oculaire ?).

Bref, il a beaucoup progressé, nous avons gagné quelques batailles, mais nous n’avons pas encore gagné la guerre !

A suivre … ;)

 

Journal du traitement VIII

*

Journal du traitement VIII dans Journal du traitement proprioceptif arton150153

*

 

Voilà un moment que je n’avais pas partagé mon journal du traitement proprioceptif, je vais donc y remédier. Vous verrez que Marc est toujours très réactif au niveau proprioceptif et que chaque fois qu’un capteur est touché (bouche, pied, etc.) une régression apparaît aussitôt. Malgré tout, il progresse… :)

*

fichier pdf Journal du traitement (octobre2016 /mai 2017)

Dysproprioception /troubles attentionnels et agitation

*

*

enfants dans la lune

*

*

Un enfant souffrant d’un dysfonctionnement proprioceptif présente t’il des troubles attentionnels  ?

Si, aujourd’hui, les études sur le sujet sont encore limitées, ce point me semble cependant évident lorsqu’on a compris comment fonctionne la proprioception, sens qui permet au cerveau de connaître à tout moment la position du corps dans l’espace.

Le cerveau ne peut fonctionner au maximum de ses capacités que si les informations venant de ses sens, et notamment de la proprioception, se recoupent. Sinon, il est perpétuellement en état de vigilance, de « stress », pour vérifier les informations et assurer la survie : ne pas tomber, ne pas se cogner, etc… L’exemple le plus simple pour décrire cet état est celui du lecteur assis près d’une fenêtre dans un train à l’arrêt. Le train est immobile, les pieds, l’oreille interne et les yeux envoient l’information que le corps ne bouge pas, le lecteur peut se concentrer sur son livre. Tout à coup, le train sur la voie d’à côté se met lentement en mouvement ; la vision périphérique du voyageur (information proprioceptive) a capté le mouvement de manière inconsciente et envoie ce signal au cerveau, alors que les pieds et l’oreille interne continuent d’envoyer le signal de l’immobilité du corps. Le cerveau ne comprend plus la situation et  le lecteur va se sentir obligé de quitter son livre pour vérifier la véracité de ses informations. Et bien, le cerveau d’un enfant souffrant d’un dysfonctionnement proprioceptif est dans cet état de vigilance, en permanence.

D’autre part, selon  le Dr Quercia * (Chercheur associé – Unité INSERM U1093 Cognition Action et Plasticité Sensorimotrice), la proprioception oculaire est portée par le nerf trijumeau qui véhicule aussi les informations provenant de la bouche. Lorsque la proprioception oculaire est anormale, l’enfant pourra avoir des signes au niveau de la bouche : malocclusion, mâchoire trop étroite, déglutition infantile, respiration buccale… Le plus ennuyeux est la présence d’apnées du sommeil liées en grande partie au tonus de la langue et des muscles du pharynx. L’enfant a des nuits agitées, il est alors constamment fatigué et les enseignants constatent des troubles de la concentration.

Un trouble proprioceptif peut-il aussi être à l’origine d’une certaine agitation en classe (et ailleurs) ?

Le cerveau doit savoir où est le corps en permanence et s’il ne  ne peut pas localiser les différentes parties du corps quand l’enfant est  assis au repos du fait d’un dysfonctionnement proprioceptif, alors celui-ci devra activement déplacer ses muscles pour que l’esprit se “sente connecté” avec le corps.

Dans la vidéo suivante, de la minute 12’57 à 15’11,  le Dr Quercia  explique aussi que les enfants atteints d’un trouble proprioceptif présentent souvent une pseudo-hyperactivité car il est beaucoup plus facile pour le cerveau de maintenir le corps en équilibre dans le mouvement (de la même façon qu’il est plus facile de maintenir en équilibre une pile d’assiettes en mouvement) :

*

 

Image de prévisualisation YouTube

*

Beaucoup de parents dont l’enfant suit un traitement proprioceptif le constatent : quand l’enfant est bien réglé au niveau proprioceptif, il se concentre beaucoup plus facilement. Quant à ceux dont l’enfant était très agité, ils le trouvent beaucoup plus calme avec le traitement proprioceptif.

Mais certains critiques du traitement mettent ces observations parentales sur le compte d’un effet psychologique lié la motivation des parents, d’ une plus grande maturité de l’enfant, etc.

Pourtant, les parents d’enfants traités l’observent aussi, malheureusement, l’enfant éprouve à nouveau des difficultés à se concentrer quand le système se dérègle : l’enfant « part »,  il n’ est « plus là »… (La motivation parentale devient-elle tout à coup défaillante ? La maturité de l’enfant disparait-t’elle subitement ?)

Bien sûr, tout cela reste subjectif, n’est pas palpable, quantifiable et pourtant tellement flagrant quand on le vit !

Pour ma part, je constate que mon fils en est presque caricatural tant le phénomène semble marqué chez lui, au point que l’on peut suivre ses périodes de décompensation proprioceptive au travers de ses bulletins :o . Et là, il s’agit de l’observation de professeurs qui ne savent rien du traitement proprioceptif et pas de l’avis subjectif d’un parent… ;) . Du coup, j’ai décidé de partager avec vous ceux-ci tant je les trouve révélateur de l’équilibre proprioceptif de Marc !

*****

Quand Marc était en CE2, la maîtresse nous avait alertés sur les difficultés de Marc et notamment sur ses troubles attentionnels, voici un extrait du courrier qu’elle avait écrit pour l’équipe médicale qui avait pris en charge notre fils :

*

Marccncentration

*

Après deux années de rééducations diverses infructueuses, nous avons ensuite débuté un traitement proprioceptif. La première année de celui-ci fut assez chaotique, comme en témoigne mon journal du traitementLa deuxième année, nous avons réussi à stabiliser l’équilibre proprioceptif de Marc et nous avons observé une progression de ses résultats tout au long de l’année de 6°. Ses bulletins ne faisaient état d’aucun problème de concentration en classe, au contraire tous soulignaient son sérieux et sa motivation :

*

 bulletin 6° tri1

*

bulletin 6°tri2

*

Marc 6° 3tri

Et puis, l’année de 5° a été plus compliquée et Marc a connu deux grosses périodes de décompensation proprioceptive. Peu de temps avant les vacances de la Toussaint, il fait une chute qui m’alerte, puis vont suivre une multitude de symptômes qui confirmeront que le système est déréglé. Je rencontre la professeur d’anglais de Marc début décembre et celle-ci m’explique que Marc a commencé à être  plus agité en classe un peu avant les vacances de la Toussaint (tiens donc ! ;) ). Son bulletin sera révélateur de cet état de fait avec 6 remarques concernant son manque de concentration en classe, dont une sur l’avis du conseil de classe :

*

bulletin 5°001 (blancotté)

*

Nous rencontrons ensuite le Dr Quercia qui modifie la prescription des prismes devenus trop forts et Marc obtient de nouveau les encouragements au 2°trimestre, les remarques concernant la concentration en classe ont pratiquement disparu du bulletin , une meilleure attitude est soulignée, ainsi que des résultats en progrès et du sérieux :

*

capture bulletin 5° tri2

*

Malheureusement, le répit sera de courte durée et au troisième trimestre, Marc entre à nouveau dans une grosse période de décompensation due à des blocages ostéopathiques (croissance ?) et réapparaissent sur le bulletin les remarques concernant la concentration et le comportement, au nombre de 5, dont une sur l’avis du conseil de classe « il faut veiller à être plus concentré et cesser les bavardages » :

*

Bulletin 5° tri 3001 blog

*

Nous voici maintenant en 4°, le premier  trimestre se termine et ça se passe pas trop mal, Marc fonctionne plutôt bien et est encore en forme. Je constate que Marc est beaucoup plus volontaire et agréable pour travailler quand il ne décompense pas, il faut dire qu’il assimile tout beaucoup plus facilement ! Et il retrouve en ce début d’année les encouragements, plusieurs profs constatent même son sérieux en classe (4) et l’un d’eux souligne même son attention :o , enfin son sérieux est noté dans l’avis du conseil de classe (la seule chose que tous lui reprochent c’est son manque de participation en classe, pas facile quand on est timide et qu’on s’est construit avec des informations proprioceptives erronées) !

*

Bulletin 1tri 4eme (noirci)

*

Alors tout ceci est-il vraiment le fruit du hasard ? Ou y-a t’il un lien direct entre un bon équilibre proprioceptif et une meilleure attention en classe ?

Pour ma part, le vivant au quotidien, je suis convaincue du lien direct entre les deux ! :)

*

Photo issue du site L’avenir.net

Note * : Source :.

 

Journal du traitement VII

*

zone de turbulence

*

« Zone de turbulences »

3 ans de traitement proprioceptif

.

Voilà un moment que je n’avais pas partagé mon journal du traitement proprioceptif, je vais y remédier ;) . La dernière fois, je vous avais quitté sur une note positive, alors que l’équilibre proprioceptif de Marc semblait retrouvé. Malheureusement, en cette fin d’année scolaire de 5°,  Marc est à nouveau entré dans une grosse période de décompensation qui s’est automatiquement répercutée sur ses résultats et sa concentration en classe (cf. bulletin du 3° trimestre).

Nous avons connu une première année de traitement caractérisée par une très  forte instabilité, une seconde année très calme faite de progrès constants, et une troisième année avec plus de turbulences, essentiellement dues à la croissance et à un dérèglement régulier des prismes. A l’adolescence, Marc est moins soigneux avec ses prismes, chahute plus et plus « physiquement » avec ses camarades. Et il réagit toujours de manière flagrante à tout dérèglement de ses prismes. C’est dommage, la fragilité du galbe des montures est pour nous, à ce jour, le plus gros écueil du traitement, alors que les prismes sont de toute évidence un levier puissant chez Marc pour corriger son trouble proprioceptif. Mais l’aventure continue !

*

Journal du traitement  :  Avril 2016 / Mi-octobre 2016

 

*

Note : Vous pouvez lire l’intégralité de ce journal dans la catégorie : Journal du traitement. S’agissant d’un journal personnel, il est évident qu’il n’est pas libre de droit et qu’il ne peut être copié sur aucun autre site. Merci.

SDP : Journal du traitement (VI)

*

arc en ciel 2

*

« Après la tempête vient l’éclaircie. »

*

Le trimestre vient de se terminer et voici pour moi le moment venu de partager mon journal du traitement proprioceptif de Marc. Rappelez-vous, lors de mon dernier billet sur le sujet, nous étions entrés dans une zone de turbulence et tout devenait à nouveau difficile pour lui. Nous attendions un rendez-vous avec son médecin pour faire un point sur ses difficultés et sur son traitement. Voici donc la suite des aventures de notre « Tidys » et son SDP :

*

Journal du traitement : Janvier 2016 / Avril 2016

*

*

Note : Vous pouvez lire l’intégralité de ce journal dans la catégorie : Journal du traitement. S’agissant d’un journal personnel, il est évident qu’il n’est pas libre de droit et qu’il ne peut être copié sur aucun autre site. Merci.

SDP : Journal du traitement (V)

 

*

calme tempête

*

Après le calme, la tempête …

*

Le trimestre vient de se terminer et voici pour moi le moment venu de partager mon journal du traitement proprioceptif de Marc. Rappelez-vous, lors de mon dernier billet sur le sujet, je vous avais annoncé que nous avions enfin trouvé le rythme de croisière du traitement et traversé une année toute en progrès au cours de laquelle Marc n’avait pas rencontré l’épuisement habituel. Naïvement, je pensais que nous avions gagné la partie et avions terrassé notre vieil ennemi. Mais c’était oublier la virulence et la sournoiserie du SDP qui sait profiter de la moindre défaillance et s’insinuer dans la plus petite faille. Nous avons encore  pu vérifier, à nos dépends, l’importance d’un réglage parfait de tous les capteurs (yeux, pieds, bouche) pour que le traitement fonctionne …

Mais je vous laisse en juger (en jaune les dégradations dans les trois domaines touchés par la dysproprioception et en bleu les améliorations) :

*

Journal du traitement :  Sept 2015/ Dec 2015

*

J

*

Note 1 : Je rappelle que Marc dispose d’une dictée à trous et son orthographe n’est pas évaluée autrement. En dehors de ça, il fait exactement les mêmes contrôles que les autres.

Note 2 : Vous pouvez lire l’intégralité de ce journal dans la catégorie : Journal du traitement. S’agissant d’un journal personnel, il est évident qu’il n’est pas libre de droit et qu’il ne peut être copié sur aucun autre site. Merci.

SDP : Journal du traitement (IV)

*

vitesse croisière

*

Vitesse de croisière

*

Après avoir connu l’effet papillon du SDP et les turbulences  de la première année du traitement proprioceptif, nous sommes maintenant sortis de cette période tumultueuse et avons trouvé  la vitesse de croisière de ce traitement. Nous n’avons plus connu de violents retours en arrière au niveau cognitif comme l’année dernière et Marc a progressé de façon régulière tout au long de l’année (même s’il reste encore un enfant plus fatigable que la norme). Mais je vous laisse en juger par vous même au travers du journal de son traitement et de son bulletin de 3° trimestre :

*

Journal du traitement :  Fév 2015/ Août 2015

*

(1 an et 11 mois de traitement)

*

Et voici comment cette évolution s’est traduite sur la scolarité de Marc. Celui-ci a progressé toute l’année sans connaître l’épuisement habituel du 3° trimestre :

  • une moyenne générale de 14.04 au 1er trimestre (moyenne de classe de : 16.46)
  • une moyenne générale de 14.36 au 2eme trimestre (moyenne de classe de : 15.56)
  • une moyenne générale de 14.92 au 3eme trimestre (moyenne de classe de : 15.85)

*

*

 

Nous espérons que ses progrès vont se poursuivre durant l’année scolaire qui va commencer et que tout fonctionnera aussi bien que l’année dernière : traitement, collège et équipe pédagogique.

*

Alors en route pour la 5° et bonne rentrée scolaire à tous les petits dys !

*

Note 1 : Le seul aménagement dont Marc a disposé est une dictée à trous en français ; pour les reste il fait, avec ses outils, les mêmes devoirs dans le même temps que les autres élèves.

Note 2 : Vous pouvez lire l’intégralité de ce journal dans la catégorie : Journal du traitement. S’agissant d’un journal personnel, il est évident qu’il n’est pas libre de droit et qu’il ne peut être copié sur aucun autre site. Merci.

SDP : Journal du traitement (III)

*

SDP : Journal du traitement (III) dans Journal du traitement proprioceptif img01810

*

Nouveau trimestre qui se termine, nouveau journal du traitement.

Comme vous avez pu le constater au fur et à mesure de mes billets, Marc progresse maintenant à grands pas. J’ai parfois la sensation que le cerveau d’un enfant souffrant d’un SDP, si on essaie de le rééduquer, est comme un cheval sauvage qu’on essaie de dresser : il se rebiffe, donne des ruades violentes au départ pour revenir à sa situation initiale, puis à la longue, celles-ci s’espacent et sont moins violentes.  Après une année de violentes  « ruades », nous sommes maintenant dans une période plus sereine. Mais à vous d’en juger :

*

Journal du traitement : Nov 2014/ Fév 2015

(un an et quatre mois de traitement proprioceptif)

*

Note : Vous pouvez lire l’intégralité de ce journal dans la catégorie : Journal du traitement. S’agissant d’un journal personnel, il est évident qu’il n’est pas libre de droit et qu’il ne peut être copié sur aucun autre site. Merci.

*

12

Thérapie Asie |
Themassagetube |
Hubert90 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pharmanono
| Le blog de Jacques Le Houezec
| Sevragebenzo