Pronoms personnels

*

Pronom*

En 6°, nous revoyons les pronoms personnels qui sont de plus en plus nombreux et que Marc doit connaître par coeur. Il connaît parfaitement les pronoms personnels sujets depuis longtemps. Pour les pronoms compléments, j’ai déjà ressorti la carte mentale de l’année dernière avec les schroumpfs pour que le recours à la BD l’aide à se rafraîchir la mémoire. Enfin, je lui ai préparé un tableau récapitulatif avec le rappel du sigle montessori (Marc ne veut plus des personnages Retz, nouvelle époque !). Et le même tableau vierge à mettre dans une pochette plastique et à remplir au feutre effaçable pour s’entraîner à la maison (Cliquez sur l’image).

*

Les pronoms personnels

*

Et voici aussi une carte mentale qui permet de mieux visualiser les fonctions des différents pronoms :

*

carte mentale pronoms

*

Petit constat : grâce à notre village des mots et notre pronom farceur  Marc maîtrise cette notion depuis longtemps. Il n’a aucune difficulté à faire la différence entre le déterminant le, la, les devant un nom et le pronom personnel complément le, la, les devant un verbe. Alors quelle ne fut pas ma surprise quand Marc m’a dit que plusieurs enfants de sa classe avait encore du mal et que l’un d’eux  était resté « 1/4 d’heure » au tableau parce qu’il n’y arrivait pas !  J’en conclus donc que passer par des images mentales en grammaire pourrait être bénéfique à bien d’autres enfants que nos dys. Si Marc a de solides notions en grammaire aujourd’hui, c’est bien grâce à l’abord différent que nous avons adopté à la maison (il ne lui reste plus qu’à faire le lien avec ses connaissances lors des dictées, mais ça , ce n’est pas encore gagné !). Par ailleurs, je ne regrette pas d’avoir associé dès le départ les petits personnages RSEEG avec les symboles Montessori. Les personnages collaient parfaitement à l’affectivité et à l’imaginaire de Marc quand il était petit et les codes Montessori prennent naturellement le relais aujourd’hui et nous permettent de continuer  à avoir des analyses grammaticales très visuelles. Enfin, j’utilise toujours en parallèle les assiettes de la Grammaire en 3D pour coder les fonctions. Voici par exemple des extraits du cours de mon fils auquel j’ai ajouté les symboles  Montessori et de la Grammaire en 3D :

*

pronom et déterminant

*

fonctions des pronoms personnels

**

Et pour travailler sur ces notions avec les symboles Montessori, voir les fiches du site « Le petit roi » :

*

Pronoms personnels dans Cartes mentales

**

Nature de « le » ou « la » : article défini ou pronom personnel COD.

« Leur » : pronom ou déterminant

Les pronoms compléments


La fonction des pronoms personnels.

*

*

Note : Mon fils a eu 14/20 au contrôle portant sur cette leçon. C’est lui qui a eu la meilleure note de tous les 6° de son prof au premier exercice qui consistait à trouver les pronoms personnels et donner leur fonction.  Notre entraînement avec les sigles Montessori a donc porté ses fruits ! Son prof était « désespéré » car certains élèves avait encore souligné des groupes nominaux …(erreur que mon loulou ne fait plus depuis qu’il a appris que le pronom remplace ses amis du groupe nominal quand ils partent en vacances). Il a eu plus de mal dans les phrases à construire, où il fallait remplacer un groupe nominal par un pronom personnel : tendance à écrire : « ils en ont acheté une à eux » . Mais bon, c’est déjà pas mal !



Passé Simple et BD

*

vous e^tes raison

*

Il y a quelques temps, mon fils a revu le passé simple en français et pour mieux fixer la leçon, j’ai décidé d’utiliser sa passion  pour la BD.  J’ai donc ressorti ma vieille BD d’Oumpah-Pah le peau rouge, grand frère d’Astérix, et j’ai utilisé une planche où le noble ci-dessus s’exprime au passé simple dans un langage très soutenu. Mon loulou a relu cette planche et cherché les verbes au passé simple avec plaisir, puisque les tournures de phrases sont justement là pour rendre la séquence cocasse (Cliquez sur l’image pour voir la planche) :

*

Passé Simple et BD dans Anglais oumpah-pah-1

*

J’ai ensuite repris la carte mentale d’Orphéécole sur la passé simple, bien faite et très sobre visuellement, idéale pour Marc. Je l’ai reprise en y ajoutant notre rappel de BD et en l’adaptant plus particulièrement pour un Dys : police Open Dyslexic, couleurs pour les terminaisons et couleur violette Montessori pour le pronom personnel :

*

passé simple blog

*

Vous l’avez sans doute déjà remarqué, j’aime beaucoup utiliser l’intérêt de mon fils pour la BD chaque fois que possible, pour lui permettre d’accéder plus facilement à un apprentissage. Et récemment, je n’ai pas boudé mon plaisir quand Marc a abordé en anglais la construction « he is good at » et « he is not good at », en ayant bien sûr recours à un autre de ses personnages de BD, Iznogoud (et merci encore à Goscinny !) :

*

iznogood

*

Enfin, quand Marc était plus jeune, j’avais aussi utilisé son attrait pour la BD afin de l’aider à se repérer dans le temps et sur une frise historique en fabriquant avec lui ce poster *  auquel nous nous référons en cas de besoin (On pourrait d’ailleurs l’améliorer en coloriant d’une couleur différente chaque grande période) :

*

frise histoire

**

Puisque nos enfants sont visuels, essayons de transformer cette particularité en atout !

Note * : Trame prise sur le site « Le petit roi » :




Archives pour la catégorie Français

Impératif présent

Orphéécole propose sur son site de très jolies carte mentales en cycle III et a la gentillesse de mettre à disposition ses trames sous WORD. J’ai donc repris sa carte sur le présent de l’Impératif en la modifiant pour qu’elle colle au cours de 6° de mon fils et pour qu’elle soit plus adaptée à un dys : police Open Dyslexic, couleurs pour mettre en évidence les terminaisons. Merci à Orphéécole pour le partage !

*

Présent de l'impératif

*

 

Types et formes de phrases

Voici une petite carte mentale, avec le visuel préféré de mon fils, qui reprend une notion vue et revue depuis plusieurs années. Mais cette année, la phrase impérative s’est transformée en phrase injonctive et il n’en faut pas plus pour embrouiller Marc et faire ressurgir ses difficultés avec le vocabulaire abstrait. Donc, j’ai fait une carte mentale avec ce nouveau terme et j’ai repris la vieille image mentale issue du site Le Français qui avait permis à Marc d’assimiler parfaitement et facilement ces notions.

*

Types et formes de phrases blog jpeg

*

***

Et voici une carte mentale complète sur les types de phrases, niveau 6°. J’ai enlevé la partie « 2 formes de phrases » pour un gain de place.  Cette démarche n’est pas fidèle à l’esprit des cartes mentales qui entend donner une vue d’ensemble d’une leçon, mais dans le cas de mon fils je dois tenir compte de ses difficultés à gérer son regard et lui donner des cartes les plus faciles à lire possible :

*

types de phrases

*

*

L’usine de fabrication des phrases anglaises (ou françaises)

*

L'usine de fabrication des phrases anglaises (ou françaises) dans Anglais WoNJPfOFHnOgufNNn4bVhubgzps@600x375

*

Lors d’un de ses derniers contrôles  d’anglais, Marc a oublié tous les verbes dans ses phrases qui étaient par ailleurs correctes, perdant ainsi la moitié de ses points. Il s’agissait du verbe be, utilisé dans la leçon sous forme contractée : ‘s ou ‘re. J ‘en conclus que Marc s’est servi , comme trop souvent, de sa mémoire qui a ses limites plutôt que d’utiliser son raisonnement ( en l’occurrence,  la contraction de be peut assez  facilement passer inaperçue à l’oral). L’anglais étant une matière qui est pour l’instant synonyme de réussite pour lui, je souhaite consolider les bases pour lui permettre de mieux rentrer dans un apprentissage qui commence à se complexifier.

Pour cela, nous allons passer par la case Grammaire et Construction de la phrase en utilisant la méthode qui a fait ses preuves en français avec Marc : la Grammaire en 3 D et l’usine de fabrication des phrases du village des mots. J’ai donc confectionné des hangars de l’usine dont vous voyez la photo ci-dessous : le hangar de la phrase affirmative et celui de la phrase interrogative  (J’ai choisi de schématiser une assiette creuse beige qui regroupe tous les compléments essentiels) . La manipulation d’une bande plastifiée pour chaque fonction nous permet de faire un travail régulier et rapide autour de la construction de la phrase et d’en mémoriser la structure. Nous travaillons chaque jour trois phrases, j’ impose à Marc soit un verbe, soit un sujet, soit un complément, parfois deux fonctions et à lui de trouver celle (s) qui manque (nt) et de construire ensuite la phrase interrogative correspondante. Çà permet de réfléchir tout de suite à ses erreurs et de les corriger facilement.

*

IMG_6262

*

Exemple :

J’ impose le sujet Max and Alice, Marc choisit alors « likes cats and dogs ».

Je lui demande alors de m’expliquer pourquoi il a choisit « likes » avec un « s ». Il me répond :  _  « parce que Max and Alice est un pluriel ».

Je sors alors la carte mentale de la conjugaison au présent des verbes lexicaux et je lui demande de me repréciser avec quels pronoms ces verbes prennent un « s ». Et là, il réalise son erreur et corrige aussitôt sa réponse. Il construit ensuite cette phrase à la forme interrogative dans son autre hangar.

Je passe ensuite à un autre sujet ou à l’utilisation de have ou be, histoire de l’obliger à réfléchir à une nouvelle situation (ça doit permettre de travailler ce qu’on appelle la flexibilité mentale). Les cases vides permettent d’utiliser un feutre  pour trouver d’ autres morceaux de phrases.

*

Pour l’instant, il y a encore beaucoup d’erreurs, mais je pense que ce petit travail quotidien et rapide (trois phrases) devrait lui permettre d’acquérir des réflexes qu’il n’a pas encore et de bien visualiser la structure grammaticale de la phrase anglaise. J’ai d’ailleurs la certitude que la méthode que nous avons mis en place depuis trois ans autour de la grammaire en 3D et du village des mots lui a déjà été d’une grande utilité et nous sera encore profitable un bon moment (et pourrait sans doute être utile à bien d’autres enfants …). Mon seul regret est de n’avoir pas commencé beaucoup plus tôt (il était déjà en CM1) !

 

fichier pdf Hangars de fabrication des phrases

fichier pdf Bandes pour les hangars de  fabrication des phrases anglaises ( couleurs Montessori)

Note 2*

Note 1 : L’âne noir représente l’auxiliaire qui accompagne la base verbale à la forme interrogative. L’âne bleu représente l’auxiliaire Got qui vient aider le roi Avoir au présent.

Note 2 : Le hangar de la phrase affirmative peut tout à fait être utilisé pour travailler avec des enfants plus jeunes sur la structure de la phrase en français ou sur la conjugaison (choix de la bonne terminaison du verbe par exemple).

Note 3 : Personnage issu du site de Mysticlolly.

Les familles de mots

 

I ) Inspirée du travail de Fantadys et Lutin Bazar, voici une carte mentale sur les familles de mots, niveau CM :

*

Les familles de mots dans Cahiers interactifs famille-de-mots-300x214

*

**

fichier pdf Carte mentale famille mot

*

*

II ) Toujours à partir du travail de Lutin Bazar, je vous propose une petite page de cahier interactif autour de sa maison et sa famille :

*

cahier interactif famille de mots

*

fichier pdf Famille de mots (maisons)

fichier pdf Famille mots radical  « terr » (1)

fichier pdf Famille mots  radical « terr » (2)

*

Note 1 : Vous trouverez des bandes de mots vierges, avec les personnages Retz sans couleur, chez Iris (à vous d’inventer vos familles): Ici . Vous pouvez ainsi facilement montrer qu’il y a plusieurs classes grammaticales dans une famille de mots.

Note 2 : Orphéécole propose un petit jeu auto correctif autour de la notion de famille de mots, niveau CE1 (Cliquez sur l’image):

*

famdemots4-560x206 carte mentale dans Cartes mentales

*

Note 3 : Le blog du cancre propose un jeu de 7 familles sur les familles de mots :

*

Jeu famille d emots

*

 

Champ lexical (cahier interactif)

*

Champ lexical (cahier interactif) dans Cahiers interactifs kJP3mGg0pSClBsPh5x96Qt_C7g4@400x218

**

Un peu de manipulation autour du champ lexical, des  symboles Montessori et des personnages Retz que nous allons petit à petit abandonner au profit des seuls symboles Montessori (et oui, on grandit !) :

*

cahier inter le champ lexical

*

A rapprocher de cette carte mentale : là.

*

fichier pdf Le champ lexical (Pochettes)

fichier pdf Le champ lexical, les natures de mots

*

Azraelle au CE2 propose d’autres languettes à utiliser avec mes pochettes : là.

*

*

*

Note 1 : Sur une idée de la classe d’Irys : ici.

Note 2 : Petit personnage issu du site de Mysticolly.

Le conte merveilleux

Voici une carte mentale réalisée à partir de la leçon de mon fils (Cliquez sur l’image) :

*

conte merveilleux

*

Pour une aide à la rédaction, voir la carte heuristique de Cultitalents :

*

Le conte merveilleux dans Cartes mentales sch%25C3%25A9manarratifpdf-jpg

*

***

En plus de la carte mentale vous trouverez, chez Mysticolly, des supports intéressants pour la rédaction d’un conte (Cliquez sur l’image) :

*

e7gn1BbeGNrAXtf-Qc-KweTM994@250x189 carte mentale dans Collège 6°

*

Et chez Ma maîtresse de CM1, on trouve  une fiche outil originale pour l’analyse d’un conte, avec laquelle nous avons travaillé (Cliquez sur l’image) :

*

conte Ecrire un conte dans Etude de textes

*

Note : Plusieurs enseignants proposent des cartes de jeu autour du conte pour aider à la rédaction de l’un d’eux. On en trouve chez :

*

Jouer avec les homophones

*

jeu chevalier blog

*

Comme je l’avais déjà constaté avec la recherche du verbe conjugué dans la phrase, il faut parfois revenir à des notions de base avec nos enfants, en utilisant une approche ludique et la manipulation, pour les ancrer définitivement. Manipuler monsieur Oui et madame Non avait été radical pour mon fils, qui n’a plus jamais eu de difficultés pour trouver le verbe dans une phrase après avoir joué une fois à ce petit jeu.

Aujourd’hui, je réalise qu’il en est de même avec certains homophones grammaticaux de base et fréquents : et/est, a/à. Je pensais qu’ils étaient acquis car au moment des leçons, mon fils avait recours à son excellente mémoire pour faire ses exercices et les réussissait (quel paradoxe cette mémoire, alors qu’il a un mal fou à apprendre par cœur…). Ayant eu des aménagements pour ses dictées l’année dernière, dans le cadre de son PAI (dictées à trous), il n’avait plus à y réfléchir dans le contexte d’une dictée.  Mais je constate aujourd’hui qu’ils ne sont pas du tout acquis. Mon loulou ayant maintenant un ordinateur, il fait la même dictée que les autres et je m’arrache les cheveux avec ces deux homophones de base. Et quand je lui dis : « fais attention à tes homophones », il me répond : « C’est quoi un homophone ? ». GRRRRR !!!! Quand je pense au temps que nous avons passé sur cette notion …

Alors, j’ai décidé de reprendre tout depuis le début en changeant de tactique. Nous avons repris nos cartes mentales auxquelles j’ai ajouté une petite image mentale expliquant la signification du mot homophone. Et j’ai surtout décidé d’utiliser un petit jeu que nous avait présenté Eric Machin, enseignant, lors d’une soirée d’aide aux devoirs du réseau de santé Pluradys :

*

Les chevaliers de l’orthographe

*

Quand j’ai expliqué à mon loulou qu’on allait travailler sur les homophones, il a d’abord fait la tête. Puis je lui ai dit qu’on allait le faire avec un jeu de chevaliers dont l’objectif est de prendre des donjons, qui demande à la fois de la « stratégie » car il faut bien se placer pour être à proximité d’un maximum de châteaux forts et surtout de ne pas se tromper pour ne pas se retrouver sur la case du dragon et perdre ses conquêtes. Et là, comme chaque fois qu’il s’agit de jouer, j’ai vu son regard s’allumer ! Nous avons donc joué et mon fils en a redemandé de lui-même ! Et je l’ai vu, non pas se précipiter sur une réponse comme il en a l’habitude, mais prendre le temps de réfléchir pour choisir le bon homophone et ne pas se retrouver sur la case dragon !

Malheureusement, le temps va nous manquer pour transformer la réflexion en réflexe. Le rythme soutenu du collège ne nous laisse pas beaucoup de temps pour d’autres formes d’apprentissage …

En fait, les apprentissages tels qu’ils lui sont souvent présentés à l’école l’ennuient, il n’ y a pas d’enjeu pour lui (et la note n’en est pas un,  mais plutôt une source de démotivation). Il n’apprend jamais aussi bien que par le jeu et la manipulation qui l’obligent à être actif. La passivité des apprentissages scolaires le conforte dans ses rêveries (ce en quoi, je le comprends car j’étais pareille même si je n’avais pas ses difficultés…).

Finalement, comme je l’ai lu ce week-end dans Version Fémina, les notes « ne sont pas le reflet de la vraie valeur de l’enfant, mais de la conformité aux exigences scolaires. La palme revient non pas aux plus doués…mais à ceux qui s’adaptent le mieux au système »

Et mon loulou n’est pas des plus adaptés ! Bon heureusement,on essaie de remédier à la maison !

***

Pour travailler sur les homophones est/et, voici une carte mentale et ma version des drapeaux avec mes personnages (les cartes à jouer et le plateau de jeu se trouvent  : ici)  :

*

momophone est et

*

fichier pdf Drapeaux est/ et

*

Pour travailler sur les homophones a/à,  j’ai réalisé des cartes de questions et les drapeaux ci-dessous et nous avons utilisé le même plateau de jeu :

*

carte mentale a à

*

fichier pdf Drapeaux a/à

fichier pdf Cartes à jouer à/a

*

PS1 : J’ai imprimé les drapeaux sur du papier autocollant  et je les ai collés sur des cure-dents. Nous nous fabriquons un petit socle en pâte à modeler de notre couleur au moment où nous prenons un donjon.

PS2 : D’autres jeux de cet enseignant sont disponibles sur son site : ici.

********************************************************

Autre façon très intéressante de travailler autour des homophones grammaticaux : les cartes à choix multiples Montessori de Loustic (cliquez sur l’image).

*

Jouer avec les homophones dans Cartes mentales C-wM8VjMyXZJsBwBEBYR5r0XcPA@194x182

Cahiers interactifs

J’ai découvert une nouvelle forme de présentation des cours qui me semble particulièrement adaptée aux enfants ayant besoin de manipuler pour capter leur attention et apprendre (comme les EIP et les dys). Il s’agit du cahier interactif dont voici quelques exemples :

*

Cahiers interactifs dans Cahiers interactifs 8La0gVl6IixLv3Tcq2DH1brje7I@250x333

*

nVZEJ8K_urtzDew0Q7hoYZEstWY@150x200 cahier interactif dans Expression écrite

*

  • Vous trouverez sur le site « Dix Mois », une présentation de ces cahiers : ici.

*

  • « Mélimélune » s’est déjà lancé dans la création d’un tel cahier dans le domaine de la compréhension de lecture : et de l’écriture :.
  • « Lala aime sa classe » s’est aussi engagée  dans l’aventure et a préparé des supports  en géométrie, vocabulaire, géographie : et là.

 

Dans le domaine de la grammaire, plusieurs sites proposent déjà des supports très intéressants :

  • « La classe d’Iris » : là.
  • « De deux choses l’une »  met à disposition son travail sur la nature des mots : , et sur les philosophes des lumières : ici.
  • « Sapienta »  propose son travail sur les types de phrases : là.
  • « Val 10″ propose une leçon à manipuler sur le sujet (et le verbe) :.
  • « Résonance » en propose une sur « Le sujet » : là.

 

  • En ce qui concerne la conjugaison, on trouve un cahier interactif : et chez Iris : ici.  « La Classe 2 Delphine » en propose pour la conjugaison du présent :   ainsi que « Rigolett » : ici. La Classe de Marybop propose un puzzle de la conjugaison des verbes avoir, être et aller au présent : .

 

  • « La Classe 2 Delphine » en propose aussi pour  l’apprentissage des tables : .
  • « Mallory » en propose pour l’histoire et l’écriture : et .

 

  • Pour le niveau CE1, « Lulli » en propose aussi quelques uns  là  , ainsi que « Récréatisse« : ici. Récréatisse propose aussi le jardin des verbes niveau CE1 version intéractive  (Cliquez sur l’image) :

*

DSCN7685-500x375 dans Français

*

  • Chez « Stylo Rouge et Crayon Gris », on trouve un lapbook sur la digestion : là  et aussi une section cahier interactif : ici.

 

Voir aussi sur le site « Fantadys », tout un travail interactif dans l’esprit lapbook, autour de :

  • L’histoire et du temps : là, 
  • Aide à l’écriture, décrire un lieu : là.
  • Un pantin pour décrire un personnage : là.

*

  • Le site « Nicole ni papier«  propose une analyse de phrase interactive (clic sur l’image) :

*

HxlvQpcXNpQ2QIi2HsO8P9N_j2M@500x281 dans Géographie

*

 

Enfin des cahiers interactifs (payants) sont disponibles chez  « profsetsoeurs » dans de nombreux domaines  et chez « Mieux enseigner » : On y trouve de belles idées…

*

*****

Ici, nous avons déjà testé la carte de géographie de Lala : belle réussite ! (Bon, j’ai aidé mon loulou pour le découpage et le coloriage qui ne sont pas ses points forts, mais l’aspect ludique de la leçon lui a bien convenu). :

*

Lire une carte

*

 

12345...13

Thérapie Asie |
Themassagetube |
Hubert90 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pharmanono
| Le blog de Jacques Le Houezec
| Sevragebenzo