Quelque, quelques, quel que, quelle que, etc.

Nouvelle leçon sur une série d’homophones pas si simples que ça à maîtriser. Finalement, ça nous rafraîchit la mémoire de travailler avec nos enfants. ;)

Voici dont une carte mentale avec deux versions, l’une avec les sigles Montessori, l’autre sans.

*

 quelque avec montessori corr

*

quelque ss montessori corr

*



Tout, tous, toute, toutes

Voici une leçon vue en classe, à laquelle Marc a été totalement hermétique sous sa forme traditionnelle, mais comprise sous forme de carte mentale avec ses codes couleur et sans la notion de « avant » qu’il a du mal à saisir.

Voici donc cette carte mentale avec les sigles Montessori et la notion « à gauche » et une autre plus classique  (Clic sur l’image) :

*

Tout tous montessori

*

Tout, tous

*




Archives pour la catégorie Grammaire

Homophones est/et

Voici un homophone sur lequel nous avons passé des heures et des heures de travail depuis l’école primaire, qui n’est toujours pas intégré et peut rendre les phrases de mon loulou difficile à lire et comprendre (d’autant plus que le correcteur d’orthographe de WORD ne signale pas cette faute). J’ai décidé de reprendre à nouveau ce point ; avec la maturité, on ne sait jamais, le déclic finira-t’il par se faire ? J’ai ressorti mon livre les contes de Grammaire, mon loulou m’ayant réclamé un abord plus ludique pour nos révisions de pré-rentrée. Nous avons repris la petite histoire concernant la grève des homophones grammaticaux et j’ ai fait une petite adaptation d’un court extrait concernant est/et. Je le partage et vous conseille vivement le livre qui aborde plusieurs homophones au travers d’une grève des « petits mots » (et bien d’autres notions d’orthographe et de grammaire à l’aide du peuple chahuteur du pays des Mots). Je ne peux en partager plus pour une question de droit d’auteur …

Voici donc l’histoire et la carte mentale associée (toujours avec les couleurs Montessori que nous utilisons depuis de nombreuses années) :

*

fichier pdf Histoire de la grève de « et »

*

Carte mentale (JPEG et PDF, clic) :

*

Capture

*

fichier pdf Carte mentale : Hompohones et / est

*

Note : Marc rentrant bientôt en 4°, j’ai choisi de faire une carte mentale avec les « deux costumes » du verbe être, même si dans les faits, l’erreur de Marc concerne plutôt les homophones et/est. Pour une carte mentale plus simple, voir celle de ce billet (clic sur l’image) :

*

Homophones est/et dans Cartes mentales momophone-est-et-300x189

Mots variables et invariables

Pour revenir à des thèmes plus scolaires en ces temps de pré-rentrée, voici une carte mentale sur les mots variables et invariables s’appuyant sur les sigles Montessori (versions jpeg+pdf).

*

mots variables et invariables

*

fichier pdf Mots variables et invariables (Montessori)

*

Et voici la version niveau 4° (avec les conjonctions de subordination) :

*

mots variables et invariables

*

fichier pdf Mots variables ou invariables (4°)

Pronoms relatifs et proposition subordonnée : les accords

*

Pronoms relatifs et proposition subordonnée : les accords dans Cartes mentales difficile-t13520

*

Voilà plusieurs années que mon fils a commencé à étudier les propositions subordonnées en grammaire et je m’étais toujours demandé quel était l’intérêt de cet apprentissage. Je l’ai compris cette année où nous sommes entrés dans le vif du sujet avec les accords dans la proposition subordonnée relative …

Savoir choisir le bon pronom relatif en fonction du genre et du nombre de son antécédent, réaliser correctement les accords du verbe et du participe passé dans la subordonnée : que du bonheur !

Du coup, j’ai repris l’ exercice suivant fait en classe et complètement échoué. Je l’ ai modifié pour essayer de faire comprendre à mon fils la démarche à suivre. Pour lui permettre de se consacrer aux accords, je lui ai indiqué le nom antécédent en jaune (qu’il sait retrouver facilement). Il doit dans un premier temps indiquer le genre et le nombre du nom antécédent puis choisir en fonction de ceux-ci le pronom relatif correspondant ( et ça n’a pas été si simple…).

Clic sur l’image et téléchargement :

*

lequel, laquelle

*

Dans un deuxième exercice, il s’agissait de conjuguer et d’accorder correctement le verbe dans la subordonnée relative. Du coup, j’ai réfléchi à une carte mentale  indiquant la fonction des pronoms relatifs sources d’ accords. Puis, j’ ai adapté l’exercice suivant pour d’abord faire réfléchir mon fils aux genre, nombre, personne et  fonction du pronom relatif (découlant du nom antécédent)  pour pouvoir ensuite correctement conjuguer et accorder le verbe de la subordonnée. Autant vous dire que même en décomposant comme ça, ça n’a pas été évident ! Mais quelque chose me dit qu’il doit en être de même pour bien des enfants (et adultes …) ! Ah, la langue française et ses joies !!!

Clic sur l’image et téléchargement :

*

*

Accorder le verbe en fonction du pronom relatif

**

***

La carte mentale : fonctions des pronoms relatifs responsables d’un accord (Clic sur l’image)

*

Carte mentale fonctions des pronoms relatifs responsables d'un accord

*

Note : comme d’habitude, j’ai utilisé notre joyeux mélange de symboles Montessori, assiettes grammaire 3D et personnes du livre Hugo et les rois.

Liens entre les propositions

*

Je vous propose une carte mentale sur les liens entre les propositions avec les codes Montessori pour la nature des mots-liens, en image ou pdf (Rappel : une proposition = groupe de mots unis autour d’un verbe).

*

carte mentale liens propositions

*

*

fichier pdf Liens entre propositions

*

A rapprocher de la leçon Montessori (Clic sur l’image) :

*

leçon

*

Note : Ce travail en lien avec la pédagogie Montessori a permis à Marc de bien fixer ces notions depuis plusieurs années déjà, néanmoins sa grande difficulté, comme dans tous les exercices en français, réside dans les exercices du type : « complète la phrase ». D’après son orthophoniste, cette difficulté à trouver la suite ou à compléter une phrase serait un reste de son accès tardif au langage oral que nous aurions dû rééduquer dans la petite enfance (mais on ne savait pas …).

Grammaire : Les propositions

Quand Marc était plus jeune, nous avons abordé les propositions, en grammaire, par le biais du train des propositions qui avait très bien fonctionné avec lui  (Clic sur l’image) :

*

Grammaire : Les propositions dans Collège 5° propositions-coordonnees

*

Les images mentales utilisées collaient parfaitement à son imaginaire. Cependant, il a grandi et souhaite s’éloigner de notre ancien système grammatical « trop bébé » pour lui aujourd’hui. Je me suis donc tournée vers les blogs s’inspirant de la pédagogie Montessori : Le blog d’Augustin, champion des progrès et le site Participassions qui propose de nombreuses ressources sur le sujet (il faut juste s’y inscrire). Je vous recommande donc de faire un tour sur l’article du blog d’Augustin qui explique de manière très efficace la stratégie abordée pour visualiser les propositions :

*

Article : les propositions

*

Voici une image de ce blog pour illustrer la manière de fonctionner de la maman d’Augustin, par la manipulation et par le biais d’un codage visuel simple et efficace :

*

62994296

 

Cette maman a mis en ligne tous les fichiers dont elle parle dans son article sur le site Le Petit roi, enfant autiste : là.

*

Le site Participassions propose aussi de nombreuses ressources dans le même registre, comme celle-ci :

*

propositions

**

*

  • Leçons

 

J’ai utilisé leurs idées pour en faire des  fiches de leçon sur les notions connues de Marc en 6° puis en 5°, avec nos codes :

*

  LES PROPOSITIONS (niveau I)

*

 LES  PROPOSITIONS (niveau II)_

*

Dans le niveau II où nous abordons les propositions subordonnées conjonctives, il faut bien rappeler à l’enfant que la proposition subordonnée relative complète un nom (c’est une expansion du groupe nominal) alors que la proposition subordonnée conjonctive complète le verbe :

*

conjonctive et relative

*

*

  • Exercices :

*

En 6°, j’ai repris un exercice de classement trouvé sur le site de Loustic en l’adaptant à nos codes Montessori et en le limitant aux propositions connues de Marc  (ce qui nous a permis de faire un bon exercice de révision avant la rentrée) :

 

fichier pdf Exercice de classement phrases simples et complexes

*

exercice classement

*

En 5°, nous avons travaillé directement sur l’ exercice de classement trouvé sur le site de Loustic.

*

Note 1 : voir aussi l’article de La classe d’Eowin sur le sujet :là.

Note 2: Dans la leçon niveau II, j’ai mis toutes les subordonnées existantes, mais en 5° on s’arrête à la subordonnée conjonctive.

Expansions du nom

*

cahier inter rxpansions du nom

*

cahier interactif expansion du nom

*

Là encore, je publie un vieil article sur les expansions du nom que j’avais oublié dans mes brouillons (je fais du ménage). Il s’agissait d’un travail autour des expansions du nom et de la construction de la phrase de type cahier interactif. J’y avais utilisé les codes Montessori ou les personnages RSEEG :

fichier pdf Expansions du nom (1)

fichier pdf Expansions du nom (2)

fichier pdf Expansions du nom + verbe avec personnages RSEEG

 

Et en parallèle, j’avais repris une  carte mentale d’Orphéécole que j’avais adaptée avec les codes Montessori et la police Open Dyslexic (Clic sur l’image) :

*

carte mentale

*

Homophones : c’est, s’est, ces, ses, sait, sais

 

Voici une carte mentale et un jeu de dominos qui trainaient dans mes archives et que j’avais oubliés de mettre en ligne  (clic sur les images):

*

homophones ces sait

*

*

dominos sait ces

*

Note : J’avoue ne plus savoir si j’ai créé ces dominos ou si je les ai empruntés à quelqu’un et adaptés « dys + couleur montessori ». si vous reconnaissez votre travail, n’hésitez pas à m’en informer pour que je fasse un lien.

 

Nature et fonctions des mots

En début d’année dernière, alors qu’en classe mon fils revoyait cette notion sur laquelle buttent beaucoup d’enfants, j’avais trouvé une méthode mnémotechnique intéressante pour différencier nature et fonctions des mots sur un site niveau collège aujourd’hui disparu.  Ce moyen mnémotechnique s’ajoutait à l’utilisation de nos images mentales de personnages pour les natures et d’ateliers pour les fonctions. En gros, on explique à l’enfant que les mots sont comme les acteurs qui n’ont qu’une identité mais peuvent jouer plusieurs rôles.

Le film coqueluche de mon fils étant à l’époque Hunger Games, j’avais choisi la jolie Jennifer Lawrence pour illustrer cette idée.

Je n’ y avais pas consacré d’article à ce moment-là, mais je me dis aujourd’hui que cette méthode peut aider d’autres enfants à y voir plus clair. Voici mon fichier, vous pouvez vous en inspirer pour l’ adapter à l’acteur préféré de votre enfant et à votre propre code grammatical.

*

Sans titre

*

Depuis,  j’ai découvert que « Les bons plans de Gandalf »  l’utilise aussi avec ses élèves, voici son affichage (Cliquez sur l’image) :

*

Nature et fonctions des mots dans Grammaire 4BIymjTiirj7IyPZ_b4Cdl7stWY@500x667

12345...8

Thérapie Asie |
Themassagetube |
Hubert90 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pharmanono
| Le blog de Jacques Le Houezec
| Sevragebenzo