Caractéristiques orthodontiques des enfants dysproprioceptifs

*

sommeil enfant bave

*

Voici un article très intéressant du Dr Anne-Lise CASTAN sur les caractéristiques orthodontiques, encore peu connues, de l’enfant dyslexique/dysproprioceptif:

Extrait :

Pour positionner la langue à l’intérieur de la cavité buccale, le cerveau doit recevoir des informations pour le renseigner sur sa position. Elles lui proviennent à partir des capteurs de surface situés dans les gencives, les muqueuses, la surface linguale ou encore à partir de récepteurs situés dans les muscles même de la langue.

Or, on sait que les dyslexiques présentent des troubles de la proprioception corporelle c’est à dire qu’ils ont des difficultés à ressentir avec précision la position de leur corps et à bien se situer dans l’espace environnant. La langue n’y échappe pas [...]

La dysfonction linguale s’accompagne également de perturbations au niveau de la respiration.

Lors du sommeil, la langue tend à tomber en arrière et à venir oblitérer le couloir dédié au passage de l’air vers les poumons. Le taux de gaz carbonique augmente progressivement et le cerveau finit par déclencher des microréveils d’urgence afin que l’enfant reprenne une grande inspiration. Ces brefs réveils ne laissent aucune trace dans la mémoire de l’enfant mais provoquent des maux de tête au réveil, l’oubli des leçons pourtant apprises la veille, une grosse fatigue ou au contraire une hyperactivité diurne. [...]

*

L’article dans son intégralité : Les caractéristiques orthodontiques des dyslexiques




Archive pour 22 janvier, 2018

Caractéristiques orthodontiques des enfants dysproprioceptifs

*

sommeil enfant bave

*

Voici un article très intéressant du Dr Anne-Lise CASTAN sur les caractéristiques orthodontiques, encore peu connues, de l’enfant dyslexique/dysproprioceptif:

Extrait :

Pour positionner la langue à l’intérieur de la cavité buccale, le cerveau doit recevoir des informations pour le renseigner sur sa position. Elles lui proviennent à partir des capteurs de surface situés dans les gencives, les muqueuses, la surface linguale ou encore à partir de récepteurs situés dans les muscles même de la langue.

Or, on sait que les dyslexiques présentent des troubles de la proprioception corporelle c’est à dire qu’ils ont des difficultés à ressentir avec précision la position de leur corps et à bien se situer dans l’espace environnant. La langue n’y échappe pas [...]

La dysfonction linguale s’accompagne également de perturbations au niveau de la respiration.

Lors du sommeil, la langue tend à tomber en arrière et à venir oblitérer le couloir dédié au passage de l’air vers les poumons. Le taux de gaz carbonique augmente progressivement et le cerveau finit par déclencher des microréveils d’urgence afin que l’enfant reprenne une grande inspiration. Ces brefs réveils ne laissent aucune trace dans la mémoire de l’enfant mais provoquent des maux de tête au réveil, l’oubli des leçons pourtant apprises la veille, une grosse fatigue ou au contraire une hyperactivité diurne. [...]

*

L’article dans son intégralité : Les caractéristiques orthodontiques des dyslexiques

Thérapie Asie |
Themassagetube |
Hubert90 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pharmanono
| Le blog de Jacques Le Houezec
| Sevragebenzo