Vision, posture et proprioception

*

virgin-tonic-fermer-yeux-aide-souvenir-choses

*

Après la découverte chez les dyslexiques, par deux chercheurs français, d’une anomalie anatomique de l’œil perturbant le bon fonctionnement de la vision binoculaire, je me suis souvenue d’un article qui abordait l’importance du rôle des yeux dans la posture (et donc la proprioception). J’avais déjà partagé un article de ce blog tenu par un kinésithérapeute passionné par la proprioception, qui portait sur les mouvements réalisés par le fœtus in utéro pour commencer à tester sa sensibilité musculaire profonde, sa proprioception. Quand on s’attarde sur son blog, on y voit qu’il développe principalement l’idée que pour bien grandir et bien vieillir, il faut préserver, entraîner, développer sa proprioception :

 « Si tu améliores ton équilibre, tu n’es pas sûr de rester jeune, si tu ne l’entretiens pas, tu vieilliras avant les autres », Pierre LEROY.

Et voilà, la messe est dite pour les dysproprioceptifs, vous allez vieillir plus vite que les autres !

A moins que … vous ne décidiez d’entreprendre un traitement proprioceptif pour « reprogrammer » votre proprioception. :)

Et vous pouvez, aussi : FERMEZ LES YEUX ! (surtout si les repères donnés par vos yeux sont biaisés ;) ) :

 

Soyez non-voyant de temps en temps, les yeux ne sont pas indispensables.
Obligés d’éduquer leurs muscles posturaux, « Les non-voyants congénitaux ne développent pas de scoliose, pourquoi ? Est-ce que parce que leur suppléance vestibulaire et proprioceptive sont particulièrement développées ? » se demande Pierre TRUCHI.
Les yeux fermés, pour garder l’équilibre, vous sollicitez les muscles qui verrouillent la colonne et cadenassent les articulations. Les plus profonds sont les plus utiles.
Les repères horizontaux et verticaux donnés par les yeux n’étant plus là, les récepteurs périphériques du pied et de l’oreille interne sont condamnés aux travaux forcés. Les yeux fermés, l’équilibre dépend alors de la vitesse à laquelle circulent les informations venues du pied et du cou.
De façon réflexe, les informations montent et redescendent à la vitesse de l’influx nerveux. Si vous perdez l’équilibre, toutes les lampes du cervelet s’allument pour un maximum de lumière…les Champs Elysées un soir de Noël. Le but ? Conserver un centre de gravité stable.

« Entre l0 et 12 mois, le champ de vision d’un enfant s’effondre pour accorder une extrême priorité aux premiers pas » (JAOUEN). Le rôle le l’œil diminue quand celui de la voûte plantaire augmente.
Des chercheurs ont mesuré cet angle de vue. Il se réduit à l’âge où, se verticalisant, l’enfant ose s’aventurer pour effectuer ses premiers pas. Cet angle de vision retrouvera sa largeur initiale une fois la marche acquise. Pendant ce rétrécissement du champ de vision, le pied et l’oreille interne deviennent prépondérants. [...]
Les yeux fermés, vous réagirez vite et mieux au moindre déséquilibre. Un meilleur schéma corporel se met en place. Votre corps se concentre sur les informations pertinentes sensorielles venues de l’oreille ou sensitives venues du pied.

[...]

Trop de proprioceptivité ne crée pas de problème. Elle nous érige droit, sans scoliose. Elle diminue les risques de mal de dos et retarde les tassements vertébraux du 3ème âge car les muscles posturaux ont de la mémoire! Il est tout à fait possible d’obtenir des corrections posturales réflexes avec des appareils simples; à commencer par marcher avec les yeux mi-clos.

Multiplions les légers déséquilibres pour stimuler les réponses réflexes.
Un tiers du cervelet est prévu pour régler ces problèmes : « l’archéocerebellum »
Retenir son nom est futile. Le stimuler est utile. (Les aveugles le savent-ils ?)

L’article dans son intégralité : FERMEZ LES YEUX !

 

Thérapie Asie |
Themassagetube |
Hubert90 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pharmanono
| Le blog de Jacques Le Houezec
| Sevragebenzo