Les consignes en classe (Espagnol)

Voici donc venir l’apprentissage de la deuxième langue vivante et je vous avoue que ni moi, ni mon loulou, ne la voyons arriver avec enthousiasme. Certes, Marc a réussi à rentrer dans l’apprentissage de l’anglais, mais au prix d’une grande énergie dépensée de notre part à tous les deux. Et, il en faut d’ailleurs toujours beaucoup  pour maintenir les acquis.

Alors, une autre langue, est-ce bien nécessaire ? D’autant plus que Marc commence à les mélanger, que  la 4° démarre sur les chapeaux de roues et que le programme s’annonce chargé !

Faut-il vraiment, absolument, vouloir faire rentrer tous les enfants dans le même moule ?

Alors, oui, Marc n’est sans doute pas suffisamment « atteint » pour être dispensé d’une deuxième langue vivante.  Mais, au final, que savent les professeurs, le médecin scolaire, l’éducation nationale, etc. , des sacrifices que nous devons consentir pour maintenir de tels enfants à niveau ?

Bref, j’avoue ce soir une certaine lassitude (passagère ;) ) et je partage non seulement mes cartes mentales, mais aussi mes états d’âme.

Quelque part, j’espère que ce blog pourra aussi servir à éclairer tout ce petit monde sur ce qu’est notre vie de parents d’enfants dys !

Pour voir, malgré tout, le verre à moitié plein, je dois reconnaître que le fait de suivre de si près la scolarité de mon fils me permet de revoir beaucoup de notions oubliées depuis longtemps !

Donc, ce soir, deux cartes mentales sur les consignes en classe côté « profesor » et côté « alumno », avec comme toujours les couleurs Montessori (clic + téléghargement) :

*

*El profesor

*

fichier pdf Profesor

***

*

Alumno

*

fichier pdf Alumno

 


2 commentaires

  1. cendrillon dit :

    coucou

    et oui très compliqué l’apprentissage d’une langue. Les miens ne font plus d’espagnol.
    Petite rectification: à partir du moment où il est dys, il a droit à être dispensé de sa 2ème langue totalement et de l’oral de sa 1ère langue au bac. Et s’il fait un bac pro,il en choisit une des deux.
    Les miens ont choisi l’anglais.
    Pour celui qui fait l’IEF, je ne fais l’anglais qu’avec des jeux, chansons actuelles….et je suis très contente: il a repris goût à l’anglais et la semaine dernière il m’a dit: « j’aime trop l’anglais! »
    Et il réclame par lui-même d’en faire tous les jours.
    là, je vais passer par un prof natif une fois par semaine. C’est mieux pour la prononciation et ce sera plus fluide que moi! :)
    Donc pas grave s’il n’accroche pas, après la 3ème, il aura la possibilité d’en abandonner une si bac pro si non au moment du bac générale.(que je ne conseille plus maintenant!:( )
    à bientôt
    bonne journée

  2. troublesneurovisuels dit :

    Bonjour Cendrillon,

    Ca faisait longtemps !
    Je me demandais ce que tu devenais. J’avais bien cru comprendre en allant sur « Apprendre avec bonheur », que tu était passé à l’IEF finalement. Ce système scolaire qui nous accule à devoir instruire nous même nos enfants, un peu hors des cases, est quand même lamentable.
    Ici, nous commençons à souffrir du rythme dans un collège très élitiste. Mais l’autre choix que nous avons est le collège de secteur en ZUS, où l’ordinateur de mon loulou ne tiendrait pas l’année …
    Je reste admirative devant ce choix de faire l’IEF, je ne sais pas si j’en aurais la patience. Pour la 2eme langue, on verra par la suite quoi faire. Bonne journée !

Répondre

Thérapie Asie |
Themassagetube |
Hubert90 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pharmanono
| Le blog de Jacques Le Houezec
| Sevragebenzo