TUTORIEL : pupitre incliné à 30°+ pot à crayons

 

 

pupritre

*

pot à crayon

*

Anne,  maman de Sébastien qui débute un traitement proprioceptif, lui a fabriqué elle-même le pupitre incliné à 30° nécessaire à cette rééducation. Elle a la gentillesse de  partager son tutoriel pour réaliser ce pupitre peu coûteux, pratique, léger et pliable (idéal pour l’école). Il est indispensable pour tout enfant suivant cette rééducation, mais peut plus largement être utilisé par tous les enfants ayant des troubles neurovisuels, une dyspraxie visio-spatiale, dyslexie, etc.

Dans notre cas, Marc disposait déjà d’un pupitre en classe et à la maison deux ans avant de commencer sa rééducation proprioceptive, sur les recommandations de son orthoptiste qui s’insurgeait contre la mode actuelle des bureaux plats à l’école, alors qu’autrefois on utilisait déjà des pupitres inclinés… (à quand leur retour à l’école pour favoriser une bonne posture et améliorer la lecture ???)

*

TUTORIEL : pupitre incliné à 30°+ pot à crayons dans Neurovision musee-e-0103152

*

 

Voici donc le Tutoriel du pupitre incliné à 30° et du pot à crayons clipsable:

*

fichier pdf TUTORIEL pupitre

*

fichier pdf Le pot à crayons de Sébastien

*

*

Note 1 : Vous pouvez retrouver les productions d’Anne sur son site : Chiffons et gourmandises de Cobaltine

Note 2 : Pour les bricoleurs, le site « Dys moi tout » propose aussi un plan pour réaliser un pupitre en contreplaqué (plutôt pour la maison) :.

Note 3 : Voir aussi cet article qui montre l’importance d’un bon angle de lecture : Surface de travail avec un angle de 20 degrés

De nombreuses années après les études de Harmon, les Dr Pierce et Greenspan ont également étudié la relation entre la posture et la vision. Une fois de plus, ils ont montré qu’il existe une relation de travail entre la posture, la distance de travail et la surface de travail. Leur recherche a prouvé qu’il y a une meilleure performance d’apprentissage lorsque les conditions appropriées sont établies pour les activités visuelles telles que la lecture et l’écriture.

Leurs études montrent que lorsque le travail de près se fait sur une surface de travail inclinée, avec un angle entre 20 et 23 degrés, à la distance de Harmon, l’enfant montre une fréquence cardiaque réduite, une diminution des tensions du cou, des muscles et de l’ensemble du corps ainsi qu’un mode de respiration plus régulier et plus profond. Une surface inclinée oblige le corps à s’asseoir dans une posture plus droite.

 


5 commentaires

  1. cendrillon dit :

    coucou

    superbe idée et très pratique!
    Les bureaux étaient bien mieux avant ainsi que l’école! :)

    bonne journée et bonnes vacances

    • troublesneurovisuels dit :

      Coucou,

      Hum, alors je ne suis pas certaine que l’école d’autrefois aurait été plus bienveillante pour nos dys ! Je suis même certaine que mon fils y aurait été « massacré » à coups de règles sur les doigts du fait de sa dysgraphie. Même si tout n’est pas encore parfait, loin de là, je pense que nos dys sont plus heureux à l’école aujourd’hui …
      Bonnes vacances à toi aussi.

  2. cendrillon dit :

    coucou

    Oui côté dysgraphie et pour nos dys, c’était moins bien. Mais, je pensais surtout au programme qui était largement moins chargé pour tous les enfants!
    Et on ne leur en demandait pas autant que maintenant, même dans les diplômes. Exemple, pour être instit, niveau bac était suffisant pour entrer à l’IUFM!
    A quoi ça sert de vouloir toujours en rajouter et de monter le niveau,si ce n’est laisser de plus en plus d’enfants de côté! N’oublions que dans le classement européen, la France est très mal classée et se fait souvent reprendre par l’Europe.

    bonne journée
    et bon week-end

  3. Lysalys dit :

    A moi aussi ces pupitres me paraissent indispensables. Les filles en ont depuis des années (au moins 6 ou 7 ans) et jamais, même quand elles sont devenues plus âgées, elles n’ont eu envie de renoncer à ce confort de lecture.

  4. troublesneurovisuels dit :

    Du coup, comme Marc est maintenant sur ordinateur, qui permet naturellement d’adopter un bon angle de lecture, il ne les utilise presque plus. Quand il lit ses nombreuses Bd, il les tient dans le bon angle puisqu’il ne le fait pas sur une table et il ne lit pas vraiment d’autres choses. Mais je note que sa perception visuelle s’est sans doute nettement améliorée car il ne prend plus son pupitre pour dessiner (il dessine tout le temps des BD ou des personnages pour ses BD ou les petits romans qu’il écrit) alors qu’il le faisait systématiquement jusqu’à l’année dernière.

Répondre

Thérapie Asie |
Themassagetube |
Hubert90 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pharmanono
| Le blog de Jacques Le Houezec
| Sevragebenzo