Passer à l’ordinateur …

*

Marc frappe ordi 2 (blog)

*

Quand passer à l’ordinateur pour un dys ?

Voici une question qui ne fait pas l’unanimité et qui soulève bien d’autres questions quand on y est confronté. L’écriture permettrait d’apprendre, serait un premier travail vers la mémorisation, etc. Alors, ne plus écrire, est-ce bon pour l’enfant ?

Face à un enfant dysgraphique, on espère dans un premier temps que les rééducations lui permettront d’accomplir ce geste qui nous paraît somme toute si banal. Et puis le temps passe, il faut se rendre à l’évidence, même si l’écriture s’améliore un peu elle reste fatigante, non rentable pour l’enfant au niveau scolaire. Dans notre cas c’est le médecin scolaire, en découvrant les cahiers de Marc, qui a pris la décision du passage à l’ordinateur. Il ne fallait plus perdre de temps et former Marc à la frappe en clavier caché pour lui permettre d’être autonome au collège. Moment difficile où il faut renoncer à l’élève « normal », stylo à la main, pour admettre la réalité du handicap. Et puis, une foule de questions se posent : Comment ça va se passer ? Comment les profs vont-ils le prendre ? Comment gérer les contrôles ? Arrivera-t’il à suivre le rythme ? Comment vont le percevoir les autres enfants ? etc., etc.

Mais il fallait avancer et se lancer dans l’aventure. Cependant, notre fils ayant d’importantes capacités de compensation, il masquait en partie ses difficultés pendant les bilans paramédicaux qui se passent dans le calme et durant un temps relativement court. Le passage au clavier a donc été décidé dans le cadre du PAI sans pouvoir avoir recours à aucune aide de la MDPH (et pourtant, la médecin scolaire qui a jugé que face à  « l’ampleur de la dysgraphie de Marc » il fallait impérativement passer au clavier, est aussi une médecin référente de la MDPH). Nous avons dû fournir l’ordinateur portable et financer les séances d’ergothérapie. Autant vous dire qu’aider son enfant dys n’est donc pas à la portée de toutes les bourses …

Marc a donc été formé à la frappe en clavier caché de janvier à juin l’année dernière, date à laquelle il a pu emmener son ordinateur à l’école. Il a aussi été formé à l’utilisation de Géogébra pour la géométrie,  car il avait  d’importantes difficultés à construire ses figures en géométrie  à cause de ses troubles visio-spatiaux et de motricité fine. Enfin, son ergothérapeute lui a installé et l’a formé sur le ruban de Cabergo 74 qui lui permet de poser facilement ses opérations, écrire des équations mathématiques, insérer des tableaux de numération et conversion, des lignes graduées, etc

Aujourd’hui Marc est au collège, il prend l’intégralité de ses cours sur son ordinateur, frappe aussi vite (et même plus vite) que les autres élèves écrivent. Tout se passe bien avec ses profs qui lui fournissent une clé USB quand il y a un DS et avec les autres élèves qui ne trouvent pas anormal que deux de leurs camarades disposent d’un ordinateur en classe. Même si l’outil informatique ne gomme pas toutes les difficultés de Marc, loin s’en faut, il lui a changé la vie. Il peut maintenant prendre lui-même ses cours (où il est obligé d’être plus actif que lorsqu’on lui fournissait des photocopies), peut apprendre ses leçons sur des supports propres, presque sans fautes d’orthographes,  écrit dans la police de caractère qu’il préfère (Open dyslexic avec un interligne de 1.5) et a gagné une autonomie et une aisance en mathématiques incontestables.

Pour vous donner une idée du gain apporté par l’ordinateur, je vous joins quelques exemples de son travail. Dans un premier temps, voici un cours de SVT pris à la main car sa batterie était déchargée et qu’ il n’avait pas de possibilité de brancher son ordinateur en salle de SVT.  C’était en fin de journée, on voit l’écriture se dégrader très vite et j’ai souligné en rouge les nombreuses fautes d’orthographe  (Cliquez sur l’image pour bien voir):

*

Ecriture 6° (avec fautes)

**

Et maintenant, voici un cours d’anglais et un cours d’éducation civique pris sur l’ordinateur, je pense que la démonstration de l’utilité de l’ordinateur se passe de commentaire …

*

Anglais 6°

**

2ducation civique

*

Pour rappel, l’élaboration manuelle d’un tableau donnait ça l’année passée :

*

CM2 sans adaptation

*

Voici maintenant des exercices de numération élaborés avec son ruban mathématiques de Cabergo 74 :

*

Math 1 Math 2

*

L’année dernière, ce type d’exercice donnait ça :

*

math CM2004

*

Enfin, voici une construction de géométrie qu’il avait réalisé avec mon aide et avec beaucoup de mal l’an dernier, où l’on voit les nombreux coups de gomme, les traits qui manquent de précision, etc :

*

Construction géométrie

*

Et voici une figure réalisée sous Géogébra. Là encore, nul besoin de commentaire. …

*

Utilisation Géogébra

En conclusion, je peux dire que le passage à l’ordinateur a été pour Marc très positif. Il lui a demandé un effort important.  En effet, il s’est entraîné 15 minutes par jour, tous les jours pendant plusieurs mois, mais aujourd’hui la frappe est automatisée, les logiciels maîtrisés. J‘ajouterai que le passage au clavier, pour être réussi, ne s’improvise pas et demande d’avoir recours à un ergothérapeute. Il demande aussi une grande motivation de l’enfant et un soutien actif de ses parents. Dans notre cas, Marc avait l’écriture tellement en horreur, « ça lui faisait mal d’écrire », qu’il s’est lancé à fond dans l’aventure et nous étions là pour le remotiver les jours où  « il n’avait pas envie », « était fatigué ». Mais le résultat est là !

Pour compléter ce sujet, je vous invite à lire ce très bon article du Dr Pouhet et un autre article du site Dysmoi :

En *

Quand faut-il passer à l’ordinateur en cas de dysgraphie ? (Dr Pouhet)

Dyspraxie : Dysgraphie et passage au clavier

 


14 commentaires

  1. Donia Muller dit :

    Bonjour et merci pour cet article.
    Ne pas oublier que les aménagements pour le BAC (droit de travailler sur un ordinateur ou de bénéficier d’une secrétaire) ne peuvent se faire qu’avec accord de la MDPH, il est donc indispensable d’être reconnu par la MDPH. Il faut s’y prendre l’avance pour être sûr d’obtenir ces aménagements. Cette reconnaissance MDPH peut aussi permettre d’obtenir une allocation dans le but de payer les prises en charges faites dans le privé (egothérapeutes, psychomotriciens, graphothérapeutes, etc.)

  2. troublesneurovisuels dit :

    Bonjour,
    C’est là où les choses sont compliquées pour nous. Notre loulou étant précoce et dys, les bilans ne révèlent pas un handycap qui rentrerait dans les barèmes de la MDPH. Mais la médecin scolaire, qui est aussi une médecin référente MDPH, m’a dit qu’à partir du moment où c’est elle qui a décidé du passage à l’ordinateur, il aura droit à cet aménagement quand le moment sera venu. Bon, nous avons encore quatre ans avant le brevet, mais j’avoue que la question m’interpelle. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je lui avais demandé de préciser ce point lors de la dernière réunion de PAI. Que nous n’ayons pas fait tout ça pour rien …
    Quand à l’allocation, nous ne pouvons pas y compter au vu des bilans de Marc (faudrait que la MDPH se penche sur ses cahiers). Le tort de mon loulou est d’être précoce en plus d’être dys !

  3. Martin dit :

    Merci pour ce partage. Mon fils est du même profil que le votre sauf que sa précocité (que nous ignorions) a masqué ses troubles jusqu’en début de quatrième. De bilans divers et variés en rdv avec nombre de spécialistes il se retrouve cette année (début de troisième) avec un apprentissage du clavier chez l’ergothérapeute et à la maison, et le dossier MDPH est enfin prêt. Une question se pose : aura t il les autorisations pour les aménagements demandés et l’ordinateur?…nous l’espérons de tout coeur. Nous sommes donc à la recherche du modèle d’ordinateur idéal : qui s’allume vite et tienne la charge une bonne partie de la journée. Si vous avez trouvé l’oiseau rare je suis preneuse des références. Merci

  4. troublesneurovisuels dit :

    Bonjour,
    En ce qui concerne l’ordinateur portable, c’est en grande partie la batterie qui va faire son prix. Notre fils a la chance d’être dans un collège (privé) où les élèves ont une classe attitrée et ne changent de salle que pour quelques cours (SVT, techno). Du coup, son ordinateur reste en classe et peut y être rechargé le midi. Nous l’avions trouvé à la FNAC, c’est un Asus, il tient la charge une demi-journée (3 à 4 heures suivant utilisation)et nous avait coûté un peu moins de 400 €. Sur les conseils de notre ergo, nous l’avions pris avec un petit écran afin qu’il ne soit pas trop lourd dans le cartable (il mesure 30 cm *20 cm et doit peser 1,5 kg) et limite l’ampleur du geste des yeux. Elle nous avait aussi conseillé de le prendre tactile afin que Marc puisse agrandir ou réduire très facilement ses pages. C’est un petit ordinateur très rapide, très convivial.

  5. cendrillon dit :

    bonjour

    Mes enfants commencent aussi leurs 3ème. Tout a été mis en place depuis l’an dernier avec séance d’ergo, d’orthoptiste et orthophoniste. Seulement après les vacances de la Toussaint, ils iront au collège avec l’ordi. Mon mari en a trouvé un ici: http://www.rueducommerce.fr/Ordinateurs/Ordinateur-Portable/Ordinateur-Portable-Grand-Public/LENOVO/4914752-Flex-14D-Ultra-Portable-Tactile-14-pliable-a-300-AMD-E1-2100-1-0-GHz-HDD-500-Go-RAM-4-Go-AMD-Radeon-HD-8210M-Windows-8-1-Noir-Gris.htm

    L’avantage, c’est que l’on peut leur mettre les logiciels que l’ergo a conseillé pour les dyslexiques et dysphasiques.

    pour les aménagements tout au long de l’année, il faut aller voir le médecin scolaire, demander un PAS ou PAI document signé par vous, médecin scolaire principal et prof principal. Ensuite pour les aménagements pour le brevet, le médecin scolaire doit vous donner un dossier à remplir qu’il faut rendre au plus tard début décembre. IL faut y joindre tous les bilans faits (les miens comportent bilans ergo, orthoptiste, orthophoniste et psy) Chacun doit spécifier les aménagements.Cette année, j’ai prévu de demander en plus du tiers temps, ordi avec les différents logiciels, photocopies couleurs et aérées, AVS pour reformulation des énoncés.

    Pour le dossier MDPH, comme beaucoup de parents nous ont dit dans mon département, il ne faut pas trop compter sur une allocation ou une aide financière. Pour le moment, tout est à ma charge et cela fait lourd dans le budget. J’ai droit à me faire rembourser les trajets par la sécu, mais j’avoue que cela fait la 3ème fois qu’il me renvoie le dossier. Soit disant il manque à chaque fois quelque chose. Comme s’il ne pouvait pas tout dire d’un coup.
    On verra par la suite.

    Voilà pour les quelques infos que je peux vous donner.

    bonne journée

  6. Mériat dit :

    J’ai obtenu pour mon fils ainé un secrétaire pour le brevet et l’utilisation de son ordi pour le BEP et ceci sans qu’il soit inscrit à la MDPH, le bilan de l’orthophoniste et une lettre du médecin ont suffi.

  7. cendrillon dit :

    bonjour Mériat,

    vous avez bien de la chance. Pour mes enfants, le médecin scolaire que j’ai rencontré il y a peu, m’a dit que ce n’était pas sûre qu’ils aient une secrétaire au moins pour la reformulation.

    Pour le dossier MDPH, c’est surtout pour le côté financier et une prise en charge des séances ergo et ordis. Car chez moi, tout est multiplié par 3. Mon grand, malgré sa dyslexie et sa dysgraphie (décelé à 17 ans) s’en sort à peu près bien.

    bon après midi et bon week end

  8. Corinne R. dit :

    Bonjour

    Votre article m’a beaucoup intéressé car nous tentons de passer notre fils de 13 ans sur ordinateur (avec l’aide d’une ergo) pour dysgraphie. Je le reconnais bien dans les cours écrits par votre fils…Cependant, malgré de grande capacités (EIP) il ne s’entraîne pas du tout, n’en voit pas l’intérêt bien qu’il soit aussi très braqué sur l’écriture car il reste très lent à taper. Nous en sommes à 6 mois d’ergo. Pouvez-vous me dire en quoi consistait l’entraînement quotidien de 15 min ? L’ergo ne nous a guère aidé sur ce plan là. Et puis je vais lui montrer cet article bien sûr:-) Merci par avance,
    Bien cordialement.

  9. troublesneurovisuels dit :

    Bonjour,

    Marc a appris à taper avec son ergothérapeute en utilisant les trois logiciels suivants:

    Apprenti clavier (Logiciel gratuit)

    Rapid Typing (Logiciel gratuit)

    Tap’Touche Garfield

    Elle le voyait tous les quinze jours et gérait sa progression dans l’apprentissage du clavier (clavier caché en raison de ses troubles du regard). Elle nous donnait un tableau de progression avec les exercices à faire et les scores à atteindre et à relever avant de passer à d’autres exercices(en général >95% de réussite). Il devait s’entraîner dans les trois logiciels qui n’ont pas le même style d’exercices. En général, quand on y retournait au bout de quinze jours il était allé plus loin que les objectifs fixés …Bon, il faut dire que du fait de sa dysgraphie et de ses troubles neurovisuels,l’écriture était tellement coûteuse qu’il ne pouvait écrire que quelques lignes lisibles dans une journée d’école. D’où sa motivation… J’ajouterais que mon fils, comme ses grands frères et des membres de ma famille dont c’est le métier, est très mordu d’ordinateur. Il maîtrisait déjà bien l’environnement Windows et connaissait déjà un peu son clavier avant de commencer son apprentissage.

  10. Corinne R. dit :

    Merci beaucoup pour votre retour rapide. Un des soucis que nous rencontrons est que tout est sous Linux chez nous et les logiciels ne sont pas tous compatibles. Je vais aller regarder quand même si ça fonctionne… Certains ont des jeux en ligne et c’est déjà bien à essayer. L’écriture (quelle qu’elle soit) est coûteuse aussi pour mon fils. Il a des aménagements avec photocopies de certains cours (pas tous), ça le soulage déjà. Cependant, on approche du brevet et clairement, ça ne va pas le faire.
    Encore merci pour votre aide.

  11. Bénédicte dit :

    Bonjour,
    je suis ergothérapeute et je débute dans ce domaine.
    Et je souhaiterai savoir si vous avez gardé les tableaux de progression que l’ergothérapeute de votre fils faisait?

    Sinon pouvez-vous me donner les coordonnées de cette ergothérapeute?

    Merci

  12. troublesneurovisuels dit :

    Bonjour,
    Non, je n’ai pas gardé ces tableaux de progression.

  13. neyroud dit :

    Bonjour,
    pourriez vous me donner une notion de prix pour la prise en charge ergo car on m’a annoncé 60e l’heure et cela sur 2 ans soit 3000E/an

    merci

  14. troublesneurovisuels dit :

    En fait, tout dépend des difficultés de l’enfant et de son profil.
    Mon fils est aussi HP, ce qui lui a permis d’apprendre très vite la frappe et la maitrise de ses logiciels. Il a mis moins de 6 mois à bien tout maîtriser (à raison de 50 € de l’heure tous les 15 jours).

Répondre

Thérapie Asie |
Themassagetube |
Hubert90 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pharmanono
| Le blog de Jacques Le Houezec
| Sevragebenzo