Troubles spécifiques des apprentissages et syndrome de déficience proprioceptive ; fréquence, corrélation et valeur de dépistage?

*

Statistiques SDP

*

Voici une étude très intéressante portant sur la corrélation entre SDP et TSA réalisée par le Dr L-M. Virlet (Médecin généraliste) sur l’observation de ses 100 premiers patients de 6 à 25 ans, vus en consultation pour un motif de médecine générale. Il a recherché la présence ou non d’un SDP sur ses patients et la présence ou non de TSA.

Il en ressort que  sur 100 patients, 13 présentent un SDP  et parmi eux 11 ont un TSA (1 dyspraxique, 1 dysorthographique, 9 dyslexiques dont un de surface).

A l’inverse, sur  les 87 patients restants, aucun ne présente de TSA .

Il existe donc une dépendance entre SDP et TSA !
En conclusion  l’auteur de l’étude stipule:
L’étude entreprise auprès de 100 enfants tout-venants montre une forte corrélation entre la présence d’un SDP-HV-labile et la présence de TSA.
Elle encourage à ne pas négliger la piste proprioceptive dans l’étude de la « constellation dys » décrite par Habib.
*
Je vous invite donc à lire cette étude très intéressante mise en ligne sur le site de la Softal (Société francophone des troubles des apprentissages et du langage):
*
*
Quant à moi, je vous donnerai bientôt des nouvelles du traitement proprioceptif chez mon fils qui, s’il n’est vraiment pas un long fleuve tranquille pour lui, donne des résultats assez intéressants quand on arrive à le stabiliser …
 


3 commentaires

  1. cendrillon dit :

    Bonjour,

    J’ai lu quelques articles que vous avez mis sur la droite de votre blog.
    Je trouve cela très intéressant et me pose la question pour mes enfants notamment un.
    J’aurai aimé savoir comment vous vous en êtes aperçu et comment vous en êtes venu sur cette piste.

    Merci beaucoup et bonne semaine

  2. troublesneurovisuels dit :

    Bonjour,

    Vous pouvez aussi regarder les vidéos mises en ligne par le Médecin qui suit mon fils :
    http://troublesneurovisuels.unblog.fr/sdp-syndrome-de-dysfonctionnement-proprioceptif/

    Pour répondre à votre question :

    En Bourgogne, les enfants qui suivent un traitement proprioceptif ne sont pas rares et il y en avait un dans la classe de mon fils. Grand dyslexique, il avait fait des progrès très importants grâce au traitement en l’espace de deux ans. Donc, je connaissais déjà le SDP, mais mon fils n’avait pas été diagnostiqué dyslexique !

    Devant l’échec des rééducations chez mon fils ; son orthoptiste, ne comprenant pas pourquoi la convergence des yeux ne tenait pas, nous a suggéré l’existence d’un SDP chez lui. Elle avait parfois vu des résultats spectaculaires après la mise en place du traitement proprioceptif chez d’autres enfants. De même, notre orthophoniste et notre ergothérapeute (qui ont aussi déjà travaillé avec le Dr Quercia), nous ont aussi conseillé de creuser de ce côté là …

    Voilà comment nous en sommes arrivés à nous intéresser au SDP même s’il n’y a pas de diagnostic de dyslexie chez Marc (mais l’étude ci-dessus semble montrer que le SDP n’est pas exclusif à la dyslexie !).

  3. cendrillon dit :

    Merci pour le lien. Je vais les regarder dans la journée

    bonne journée

    à bientôt

Répondre

Thérapie Asie |
Themassagetube |
Hubert90 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pharmanono
| Le blog de Jacques Le Houezec
| Sevragebenzo