SDP : les semelles

*

**

supertidys

*

Comme promis, voici la suite des aventures de notre « super Tidys ». Donc, une semaine après avoir eu les lunettes à prismes, nous sommes retournés les faire contrôler chez l’opticien pour vérifier que tout allait bien. Elles n’avaient pas bougé et tout s’étant bien passé, l’opticien nous a fait une « photocopie » de la monture des lunettes pour vérifier à la maison que le galbe de celle-ci ne bouge pas :

lunettes

*

Les trois croix rouges indiquent les points à surveiller particulièrement, par superposition des lunettes sur le papier. Au moindre doute, il faut retourner les faire régler. Mais bon, la monture de Marc est solide et n’a pas bougé pour l’instant. Au niveau vision, Marc s’est facilement habitué à ses lunettes et ne s’est plaint ni de douleurs aux yeux ni de maux de tête.

Par contre,  il a parfaitement conscience de percevoir les choses bien différemment aujourd’hui. Par exemple, hier matin il neigeait et comme Marc regardait longuement par la fenêtre, je lui ai demandé en plaisantant si c’était parce qu’il n’avait jamais vu tomber la neige. Il m’a répondu qu’il n’avait jamais vu les choses sous la neige de cette façon et qu’ auparavant tout était plus gros ! Il a eu une autre réflexion amusante un midi  où il m’a dit qu’aujourd’hui il ouvrait grand les yeux alors qu’avant il ne devait pas complètement les ouvrir. J’ai ri et lui ai répondu qu’il n’avait pas les yeux plus ouverts mais qu’il devait avoir des sensations différentes (est-ce dû à une nouvelle sensation au niveau des muscles des yeux, est-ce dû à un élargissement de son champ visuel ? En tout cas, Marc exprime avec ses mots un ressenti nouveau pour lui).

Durant la deuxième semaine de port des prismes, nous avons eu l’impression que des changements physiques s’opéraient chez Marc. Il s’est plaint de douleurs dans les jambes, les genoux, les pieds. Par ailleurs, la semaine dernière, il est rentré tout content de l’école car il avait réussi à courir plus vite en endurance et sans se fatiguer. Alors qu’ au cross de l’école, en début d’année, il était arrivé bon dernier . En effet, la course et le sport en général, n’ont jamais été son truc jusque là. Sa maîtresse de CE2 nous avait écrit :

« Au niveau moteur, j’ai pu remarquer que Marc a tendance à courir en mettant l’avant de son corps très incliné, ce  qui pourrait engendrer une chute si il ne se repositionnait pas en ralentissant sa course. »

Alors le travail sur la posture et la respiration est-il déjà en train d’entraîner des améliorations à ce niveau ? L’avenir nous le dira…

Néanmoins, le podologue nous a confirmé que nous sommes bien en train de modifier toute sa chaîne musculaire, d’ailleurs il a déjà noté des améliorations du tonus musculaire lors de son examen. Quant à moi, j’ai l’impression que Marc se tient plus droit, le ventre moins en avant.

Nous sommes retournés chercher les semelles proprioceptives chez le podologue en fin de semaine dernière. En voici la photo, afin que vous puissiez voir à quoi elles ressemblent : elles sont très fines avec de légères surépaisseurs pour modifier  la sensation d’appui au sol et entraîner une réaction posturale.Elles doivent être portées dans des chaussures à semelles fines et souples, sans bout relevé, afin que l’appui du pied se fasse bien du talon jusqu’ au gros orteil. Marc doit les porter en permanence, comme les lunettes.

*

semelles proprioceptives

*

En ce qui concerne ses exercices quotidiens, Marc a appris deux nouveaux exercices de reprogrammation posturale : la position d’attente debout et un « réapprentissage de la marche » en déroulant bien le pied et en effectuant un contrôle visuel du parallélisme de ses pieds (en effet, il marche habituellement « en canard » …). Elles sont en phase d’acquisition.

*

position debout

*

Quant à celles apprises précédemment, seule la position d’endormissement lui pose un peu problème. Visiblement, il n’arrive pas à s’endormir dans la position et finit par bouger. Mais bon, dans l’ensemble, il progresse même s’il bougonne par moment après tous ces exercices !

Au niveau cognitif, il n’y a pour l’instant pas de changement au niveau de l’écriture. Par contre, je note une amélioration des performances en lecture. D’une part, il ne bouge plus son corps de l’avant vers l’arrière comme il le faisait constamment avant quand il lisait. Et hier soir, il a lu un texte écrit assez petit dans son livre de lecture. Il ne s’est perdu que deux fois dans les lignes et a lu son texte presque sans erreurs et en tenant compte de la ponctuation (ce qu’il ne faisait jamais !).

Alors, pour l’instant, nous n’en sommes qu’au stade des frémissements et les améliorations restent à confirmer, mais il semble bien qu’il se passe quelque chose.

La semaine prochaine, nous saurons si Marc aura besoin d’ Alph. Et l’orthophonie va pouvoir reprendre au mois de décembre sur de nouvelles bases, puis l’ergothérapie et la kinésithérapie. Donc, suite au prochain épisode !

 

Note 1 : les images des positions viennent du mémoire : dumas.ccsd.fr

Note 2 : Voir cet article de Joël Lemaire sur les semelles de posture

Note 3 : Une publication internationale d’Arnaud Foisy et de ses collègue d’IRIS team a démontré scientifiquement l’effet des stimulations plantaires (≤ à 3 mm) sur la régulation posturale et l’oculomotricité (vergences), (Physiopathologie de la Vision et Motricité Binoculaire, FR3636 Neurosciences CNRS, Paris, France C. Gaertner, E. Matheron et Z. Kapoula) dans PLoS One (décembre 2015) : Résumé

 

Thérapie Asie |
Themassagetube |
Hubert90 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pharmanono
| Le blog de Jacques Le Houezec
| Sevragebenzo